Formule 1 : ses circuits favoris, un pourcentage de victoires de plus de 35%... Retour sur les 100 succès de Lewis Hamilton en chiffres

Le Britannique détient quasiment tous les records de la discipline. Et il ne compte pas s'arrêter à ce chiffre symbolique. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
À Sotchi, Lewis Hamilton a remporté son 100e Grand Prix. (ALEXANDER NEMENOV / AFP)

À Sotchi, dimanche 26 septembre, l’hymne britannique a retenti pour la 100e fois en l’honneur de Lewis Hamilton en Formule 1. Victorieux à Silverstone le 18 juillet pour son 99e succès, le pilote Mercedes courait après le 100e depuis cinq Grands Prix. Au terme d’une course très animée, où la pluie a joué les trouble-fête, le septuple champion du monde a pris le meilleur sur ses concurrents pour monter à nouveau sur la première marche du podium. L'occasion de célébrer ce centenaire autour de quelques chiffres particulièrement marquants. 

8 victoires à Silverstone et au Hungaroring, ses circuits préférés 

Le nombre de victoires sur un même Grand Prix, c’est l’un des rares records de Michael Schumacher que Lewis Hamilton n’a pas encore battu. Le Baron Rouge avait remporté huit fois le Grand Prix de France à Magny-Cours et le Britannique s’est lui imposé à huit reprises à Silverstone et au Hungaroring. En 15 saisons disputées en Formule 1, Lewis Hamilton a souvent brillé à domicile, en Grande-Bretagne.

Sur le podium, lors de sa première course à Silverstone, il a savouré son premier succès devant ses supporters en 2008. Il a ensuite dû patienter jusqu’en 2014 pour triompher une deuxième fois sur ses terres, avant d’enchaîner les succès en 2015, 2016 et 2017. Deuxième en 2018, il a retrouvé la première place en 2019 et ne l’a plus lâchée depuis, hormis lors du Grand Prix du 70e anniversaire, la deuxième course disputée à Silverstone en 2020. Lewis Hamilton est aussi très performant en Hongrie, où il compte également 8 victoires.

21 victoires avec McLaren, 79 avec Mercedes 

Lewis Hamilton débute la Formule 1 en 2007, au volant d’une McLaren, et fait tout de suite forte impression. Déjà sur le podium lors de ses cinq premières courses, le Britannique remporte son premier Grand Prix dès sa sixième participation, au Canada. Il réédite sa performance dès la course suivante, aux Etats-Unis : les premiers de ses 21 succès avec l’écurie britannique, avec laquelle il gagnera son premier titre de champion du monde, en 2008.

En 2013, Hamilton rejoint Mercedes. Sa première saison est mitigée, il ne remporte qu’une seule course en Hongrie. Mais en 2014, le Britannique ne laisse que des miettes à ses concurrents avec 11 succès. Son hégémonie débute alors et Hamilton est ensuite sacré six fois champion du monde en sept ans.

35,59% de victoires en Grand Prix 

En octobre 2020, Lewis Hamilton avait battu le record de victoires en Grand Prix de Michael Schumacher, en montant pour la 92e fois sur la première marche du podium. Depuis, le Britannique ne cesse d’améliorer cette marque. À Sotchi, il disputait son 281e Grand Prix et sa centième victoire porte son pourcentage de succès à 35,59%.

Cette performance le place derrière de grands noms comme Juan Manuel Fangio (47,06%) et Alberto Ascari (40,63%), qui comptent cependant bien moins de victoires et de courses disputées. À titre de comparaison, Michael Schumacher a remporté 29,64% des Grands Prix qu’il a courus. 




Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mercedes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.