Formule 1 - Grand Prix d'Italie : Valtteri Bottas remporte la qualification sprint, la pole pour Max Verstappen

Valtteri Bottas a remporté la deuxième édition de la course sprint samedi devant Max Verstappen. Pierre Gasly, victime d’une impressionnante sortie de piste au départ du sprint, s'élancera en dernière position dimanche. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vainqueur du sprint samedi, Valtteri Bottas partira en revanche en fond de grille dimanche, après avoir installé un quatrième bloc moteur cette saison pour ce GP d'Italie vendredi. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Pour la deuxième édition de la qualification sprint - qui consiste à courir l’équivalent d’un “mini Grand Prix” de 100 kilomètres pour définir la grille de départ - Valtteri Bottas est sorti vainqueur de l'exercice, samedi 11 septembre.

>> On vous explique en quoi consistent les qualifications sprint, nouvelle formule instaurée par la FIA <<

Un résultat cependant en trompe-l'œil pour Mercedes. S'il a remporté le sprint, le Finlandais partira en revanche en fond de grille dimanche, après avoir installé un quatrième bloc moteur cette saison pour ce GP d'Italie. Lewis Hamilton, deuxième au départ du sprint, a totalement manqué son démarrage et termine le sprint à la 5e place, dépassé notamment par Max Verstappen, son concurrent direct pour le titre mondial qui lui débutera le GP d’Italie en pole position après la pénalité de Bottas.

Gasly, une sortie de route qui coûte cher

Enfin, le grand perdant du jour est Pierre Gasly. Parti à la 6e place, le pilote d'Alpha Tauri a vu son aileron passer sous sa voiture après un contact avec Daniel Ricciardo en sortie de chicane. Il a terminé dans le mur du circuit de Monza et, même s'il a tout de suite signalé qu’il allait bien, il partira en fond de grille dimanche. Un retour contrasté pour le Français, sur le temple de la vitesse, où il avait remporté sa première victoire en F1 il y a un an.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Formule 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.