Marathon de New York : des milliers de coureurs étrangers ne pourront pas participer à cause de la fermeture des frontières

Les frontières américaines doivent rouvrir le 8 novembre 2021 pour les voyageurs venant de l'UE, du Royaume-Uni, de l'Irlande, du Brésil, d'Afrique du Sud, d'Inde, de la Chine et d'Iran. Mais le mythique marathon se tiendra un jour plus tôt.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le marathon de New York aura lieu le 8 novembre 2021. (TAYFUN COSKUN / ANADOLU AGENCY)

Après l'annonce de la réouverture des frontières des Etats-Unis le 8 novembre prochain, les organisateurs du marathon de New York sont contraints d'interdire à des milliers de coureurs étrangers de participer à l'épreuve, qui aura lieu le 7. Les sportifs venant de tous les pays européens de l'espace Schengen, du Royaume-Uni, de l'Irlande, du Brésil, de l'Afrique du Sud, de l'Inde, de la Chine et de l'Iran sont concernés. 

Dans un communiqué, les organisateurs précisent que "les participants internationaux qui ne peuvent pas se rendre aux Etats-Unis (...) seront éligibles pour reporter leur entrée en vue du marathon de New York de 2022"Il faudra toutefois que les participants éconduits réclament leur report sur l'édition 2022 entre le 21 octobre et le 3 novembre 2021, contre la somme de 75 dollars, avant de pouvoir s'inscrire de nouveau au début de l'année prochaine. Toute annulation pour l'édition 2021 ne sera pas remboursée.

Le marathon de New York – qui se termine à Central Park après avoir traversé les grands ponts new-yorkais – avait été annulé en 2020 en raison de l'épidémie de Covid-19, particulièrement sévère dans la ville. L'édition 2021, la 50e, devait accueillir quelque 33 000 coureurs, soit 60% des 53 000 enregistrés en 2019. Avant la pandémie, le mythique marathon attirait chaque année plus de 250 000 touristes, pour un impact économique évalué à 415 millions de dollars en 2015.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Marathon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.