Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Mondiaux d'athlétisme 2022 : malgré le "meilleur concours de toute sa vie", Quentin Bigot termine 4e du lancer de marteau

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Le Français Quentin Bigot termine quatrième du lancer du marteau avec 80,24m. «Je suis déçu parce que je ne ramène pas de médaille, mais je suis à ma place. J’ai essayé de prendre des risques sur le dernier essai. Je reste content de mon concours, c’est le meilleur de toute ma vie».
Lancer de marteau (H) : la réaction de Quentin Bigot après sa 4e place Le Français Quentin Bigot termine quatrième du lancer du marteau avec 80,24m. «Je suis déçu parce que je ne ramène pas de médaille, mais je suis à ma place. J’ai essayé de prendre des risques sur le dernier essai. Je reste content de mon concours, c’est le meilleur de toute ma vie».
Article rédigé par franceinfo: sport, Loris Belin
France Télévisions - Rédaction Sport

Le lanceur français a pris la quatrième place d'un concours du lancer de marteau de très haute volée, samedi à Eugene. Le Polonais Pawel Fajdek a décroché l'or pour la cinquième fois consécutive.

Le "meilleur concours de toute sa vie", mais une médaille en chocolat plutôt amère : Quentin Bigot aura vécu un drôle de coucours à Eugene, samedi 16 juillet. Le Français a pris la quatrième place du lancer de marteau, malgré une prestation de très haut niveau. Le Mosellan a fait preuve d'une régularité remarquable, de loin la plus solide de tous les concurrents. Mais il a manqué à l'athlète de 29 ans une poignée de centimètres (63 exactement) pour arracher une breloque comme deux ans plus tôt à Doha.

Avec un meilleur jet à 80,24 mètres, Bigot était samedi dans les standards des meilleures performances de sa saison, mais aussi de sa carrière. Il lui aurait fallu faire tomber son record personnel pour déloger le Norvégien Eivind Henriksen du troisième rang (80,87m).

Une moyenne de 79,63 m sur le concours

"Les sentiments sont mitigés, a admis Bigot à France Télévisions. Je suis super content de faire 80 mètres dans un grand championnat. Le niveau est complètement fou." Ils sont ainsi cinq à avoir passé cette barre mythique au marteau, et huit au-delà des 78 mètres. "80 mètres pour un lanceur de marteau sur un championnat du monde, il n'y a pas tout le monde qui a fait ça, on les compte peut-être sur les deux mains dans l'histoire… Je suis assez fier de ça. Mais certains ont lancé plus loin, c'est le jeu."

Quentin Bigot vient de réaliser 80,24 m à son troisième essai au marteau ! Il occupe la 4e place provisoire d'une finale relevée avec déjà cinq athlètes au-delà des 80 mètres.
Lancer de marteau (H) : le meilleur jet de Quentin Bigot Quentin Bigot vient de réaliser 80,24 m à son troisième essai au marteau ! Il occupe la 4e place provisoire d'une finale relevée avec déjà cinq athlètes au-delà des 80 mètres.

Avec six lancers au-delà les 78,89 m et une moyenne de 79,63 m, Quentin Bigot se dit simplement "à sa place" au terme du "meilleur concours de sa vie". "Tous les ans, le résultat monte, décrypte le lanceur. J'avais fait 4e à Londres en 2017 avec 77,60 m. Là, je fais 4e avec 80,24 m. Aux Jeux l'année dernière, j'avais fait 79 m. Là, je suis à mon meilleur niveau, ce qu'il faut, c'est monter cette régularité. Si demain, je sais lancer dans l'année à 82 mètres, je suis prêt à mettre ma main à couper que je saurai les ressortir le jour J."

Des promesses qui ne demandent qu'à être vérifiées à partir du 15 août prochain, lors des championnats d'Europe, avec déjà à l'horizon les JO de Paris 2024. Il lui faudra pour cela renverser l'intouchable Polonais Pawel Fajdek, champion du monde pour la cinquième fois consécutive avec un lancer à 81,98 m. Son compatriote Wojciech Nowicki complète le podium et le doublé polonais (81,03 m).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.