Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Mondiaux d'athlétisme 2022 : Armand Duplantis améliore son record du monde du saut à la perche et franchit 6,21 mètres

Le Suédois a une nouvelle fois éclaboussé le concours de saut à la perche de sa classe, en s'adjugeant la médaille d'or et en établissant un nouveau record du monde, dimanche.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Armand Duplantis après son record du monde de saut à la perche, le 24 juillet 2022 à Eugene. (BEN STANSALL / AFP)

Il ne cesse de repousser ses propres limites. Armand Duplantis a établi un nouveau record du monde de saut à la perche, portant sa propre marque à 6,21 m, dimanche 24 juillet aux Mondiaux d'athlétisme de Eugene. Cette performance a rapporté au Suédois, champion olympique en titre, sa première médaille d'or en championnats du monde en plein air. 

Christopher Nilsen et Ernest John Obiena, respectivement deuxième et troisième (5,94 m), n'ont pu rivaliser avec le mastodonte de la discipline. Le Français Renaud Lavillenie s'est classé cinquième avec un saut à 5,87 mètres. 

Armand Duplantis a non seulement remporté sa première médaille d'or mondiale lors de ces Championnats d'Eugene mais il a surtout battu son propre record du monde. Le Suédois s'est envolé à 6 mètres et 21 centimètres et améliore son précédent record d'un centimètre. L'athlète de 22 ans réalise ainsi son 48e saut au-dessus de la barre des six mètres. Il devance l'Américain Christopher Nilsen et le Philippin Ernest John Obiena. -
Saut à la perche (H) : le record du monde pour Armand Duplantis ! Armand Duplantis a non seulement remporté sa première médaille d'or mondiale lors de ces Championnats d'Eugene mais il a surtout battu son propre record du monde. Le Suédois s'est envolé à 6 mètres et 21 centimètres et améliore son précédent record d'un centimètre. L'athlète de 22 ans réalise ainsi son 48e saut au-dessus de la barre des six mètres. Il devance l'Américain Christopher Nilsen et le Philippin Ernest John Obiena. - ()

Il est toujours délicat de mesurer a priori la trace qu'un athlète laissera dans l'histoire de sa discipline. L'exercice est encore plus hasardeux lorsqu'il s'agit d'un jeune encore à l'aube de sa carrière. "Mondo" Duplantis fait ici figure d'exception. Le Suédois n'a que 22 ans, mais ses prouesses successives sont telles qu'il n'est pas galvaudé de le classer, déjà, parmi les légendes.

Il fallait voir la facilité déconcertante avec laquelle il a passé la barre fixée à 6,21 mètres - son précédent record était de 6,20 m. Celle-ci n'a pas bougé d'un iota face à la dextérité et au calme de Duplantis. Les quelques centimètres de marge dont il a disposé donnent, d'ailleurs, un premier aperçu d'une potentielle meilleure marque à venir.

Lavillenie proche du podium mais bredouille

Chaque nouveau record battu par le Suédois creuse un peu plus le gouffre le séparant de ses rivaux. Dimanche, il a passé la barre vingt-sept centimètres plus haut que Nilsen et Obiena. Jamais, dans l'histoire des Mondiaux, on n'avait vu un tel écart entre les deux premiers dans la discipline. "On ne se pose même plus la question de savoir s'il va y arriver... On regarde !", a salué, beau joueur, Renaud Lavillenie après le concours.

Renaud Lavillenie est revenu sur sa cinquième place du concours du saut à la perche lors de ces Championnats du monde d'Eugene. Le Français a également parlé du record du monde d'Armand Duplnatis et de la relation qu'il entretient avec le Suédois. -
Saut à la perche (H) - Renaud Lavillenie : "Ce que fait Armand Duplantis est extraordinaire" Renaud Lavillenie est revenu sur sa cinquième place du concours du saut à la perche lors de ces Championnats du monde d'Eugene. Le Français a également parlé du record du monde d'Armand Duplnatis et de la relation qu'il entretient avec le Suédois. - ()

Le Charentais s'est classé en cinquième position, ex æquo avec l'Allemand Oleg Zernikel. A 35 ans, il n'a pas été loin de briguer une sixième médaille en championnats du monde. Mais même en établissant son record de la saison, Lavillenie n'est pas parvenu à passer la barre des 5,94 mètres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.