Cet article date de plus d'un an.

Athlétisme : La justice suisse déboute Caster Semenya

Interdite de courir sur les distances entre 400 m et le mile par un nouveau règlement, Caster Semenya a vu son recours rejeté par la justice suisse. Une nouvelle défaite pour l'athlète sud-africaine.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 Caster Semenya, le 3 mai, à Doha.  (KARIM JAAFAR / AFP)

Début mai 2019, un nouveau règlement concernant les athlètes hyperandrogènes a été adopté par l'IAAF. Celui-ci stipule que les athlètes hyperandrogènes ne peuvent plus concourir sur les épreuves allant du 400m au mile sans avoir diminué leur taux de testostérone à moins de 5 nmol/L pendant une période continue d'au moins six mois. 

C'est ce règlement, validé par le Tribunal Arbitral du Sport, qu'avait attaqué Caster Semenya devant le tribunal fédéral suisse. Le recours présenté par l'athlète et la fédération sud-Africaine d'athlétisme a été rejeté. Ce règlement, validé par le TAS en mai, reste donc en vigueur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Caster Semenya

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.