Cet article date de plus de six ans.

Athlétisme : Laila Traby médaillée de bronze aux Championnats d'Europe positive à l'EPO

La coureuse de fond française Laila Traby a été contrôlée positive à l'EPO. Médaillée de bronze sur 10.000 mètres aux derniers championnats d'Europe d'athlétisme, elle a toujours nié les faits depuis les suspicions qui pesaient contre elle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Laila Traby et Clémence Calvin médaillées aux derniers championnats d'Europe d'athlétisme  © MaxPPP)

Depuis début novembre et son placement en garde à vue, Laila Traby se disait "victime d'un complot". Mais aujourd'hui, à la lumière de la révélations de résultats de contrôle anti-dopage positifs, difficile pour la médaillée de bronze du 10.000 mètres aux championnats d'Europe d'athlétisme l'été dernier de nier ce qui ressemble à une évidence. Selon nos informations, la coureuse de fond a été contrôlée positive à l'EPO. Le contrôle a été effectué le 13 ou 14 novembre dernier. Une semaine après que Laila Traby ait été placée en garde à vue. 

Le 7 novembre dernier, l'athlète de 35 ans avait été placée en garde à vue après la découverte d"'EPO et d'autres produits dans un appartement qu'elle occupait à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales, pour un stage de préparation. A ce moment-là, elle avait indiqué sur sa page Facebook être "piégée". "C'est un coup monté de toutes pièces" avait-elle expliqué assurant qu'elle était "une athlète intègre et propre". 

Interrogée par l'Agence France Presse, Ghani Yalouz, le DTN de la Fédération française d'athlétisme (FFA) , n'a pas confirmé l'information. Il a simplement indiqué : "On n'a pas de problème et on a rien à cacher. On se bat contre le dopage et on travaille aussi beaucoup sur la prévention." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.