Athlétisme - Championnats du monde U20 : l'éclair Zhoya, la satisfaction Konaté, la déception Ammirati

Les championnats du monde juniors se sont achevés, dimanche, avec un bilan de huit médailles pour le clan tricolore.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Français Sasha Zhoya a remporté le titre et établi un nouveau record du monde juniors sur 110 m haies aux championnats du monde U20, samedi 21 août 2021. (TONY KARUMBA / AFP)

Le compteur s'est arrêté à huit médailles pour la France lors des championnats du monde d'athlétisme des moins de 20 ans qui se sont achevés, dimanche 22 août, à Nairobi, au Kenya. La délégation française a plus que doublé son total de podiums par rapport au Mondial 2018, où elle n'avait remporté que trois médailles, sans une seule en or.

Mais ce bilan, à première vue encourageant pour l'athlétisme français, s'explique aussi par l'absence des Etats-Unis, de la Chine, de la Russie et de la Grande-Bretagne, nations dominantes, qui ne participent pas à cause de la pandémie de Covid-19. L'athlétisme français doit réagir en vue des Jeux olympiques de Paris 2024, après son bilan famélique aux derniers Jeux olympiques de Tokyo et la seule médaille de Kevin Mayer, en argent sur le décathlon.

Sasha Zhoya, la confirmation d'un talent pur

Le prochain leader français semble tout désigné : Sasha Zhoya, vainqueur du 110 m haies samedi en pulvérisant le record du monde U20 à deux reprises, vendredi en demi-finale et samedi en finale, avec un temps de 12"72. Le hurdleur tricolore de 19 ans est appelé à dominer chez les seniors, où les haies sont toutefois plus hautes (106 cm contre 99 cm en moins de 20 ans). La flèche franco-australo-zimbabwéenne a écrasé la concurrence, terminant la finale plusieurs mètres devant le Jamaïcain Vashaun Vacianna.

L'autre satisfaction des Mondiaux est Erwan Konaté, titré au saut en longeur en passant la barre symbolique des 8 mètres pour la première fois avec un bond à 8,12 m. L'Amiénois a par la même occasion effacé le record de France de la catégorie, précédemment établi à 7,97 m.

Un éclair à Nairobi : la promesse Sasha Zhoya remporte le titre sur 110 m haies avec le nouveau record du monde U20

Plusieurs performances remplies de promesses

Chez les dames, Maële Biré-Heslouis a décroché la médaille d'argent sur 10 km marche, un mois après le bronze glané en juillet aux championnats d'Europe en Estonie. Détentrice du record de France sur la distance dans la catégorie des moins de 20 ans, elle poursuit sa progression au niveau mondial, devançant toutes ses concurrentes européennes.

Ludivine Aubert, médaillée d'argent du 400 mètres haies, a réussi sa meilleure performance personnelle avec un temps en 57"16. "Je suis hyper contente de battre mon record, même si ce n'est pas l'or, a-t-elle déclaré après la course. Je m'attendais à faire un bon chrono, même si j'évitais d'y penser". Le temps de la Française reste loin cependant du record du monde établi en 53"60, par l'Américaine Sydney McLaughlin en 2018, qui est ensuite devenue depuis championne olympique à Tokyo.

Ces Mondiaux ont tout de même accouché de déceptions, parmi lesquelles figure, au premier plan, la contre-performance d'Anthony Ammirati, grand favori du concours de saut à la perche mais qui n'a franchi aucune barre. Champion d'Europe, en tête des bilans mondiaux de sa catégorie avec ses 5,72 m franchis en juin, il est passé totalement à côté du concours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.