Cet article date de plus d'un an.

Athlétisme : Armand Duplantis toujours plus haut ?

Armand Duplantis vient, à 20 ans, de battre le record du monde du saut à la perche pour la deuxième fois en une semaine, portant sa nouvelle marque à 6,18 m. Surtout, il donne une impression de grande facilité et pousse à se demander : jusqu'où peut-il aller ? Jean Galfione, champion olympique de la perche, et Stéphane Diagana, ancien recordman d'Europe du 400 m haies et consultant France Télévisions, ont accepté de nous répondre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

A 20 ans, il détient tous les records du monde du saut à la perche dans toutes les catégories d'âge. Armand Duplantis est un "extraterrestre" selon Jean Galfione. Le champion olympique et ancien recordman de France (6,00 m) encense le Suédois qui a battu, pour la deuxième fois en une semaine, le record du monde de la discipline avec 6,18 m, détenu jusqu'alors par Renaud Lavillenie (6,16 m). 

Il pointe notamment ses qualités : "il a la vitesse, la transmission, le placement dans la flexion et une intention de saut parfaite". En d'autres termes, il a toutes les qualités attendues chez un perchiste. Même son de cloche du côté de Stéphane Diagana : "il a déjà acquis une grande expérience. Il a pris de l'avance en commençant petit car le corps apprend vite. C'est aussi un technicien. Il a un mental qu'il a construit au fur et à mesure des années et il a un gabarit intéressant".

Tant de qualités qu'on ne découvre pas pour autant avec ce nouveau record du monde. "Ce n'est pas une surprise, réagit l'ancien recordman du monde du 400 m haies, c'est quelqu'un de hors-norme avec un record du monde juniors à 6,05 m alors qu'on dépasse pas les 5,80 m ou les 5,85 m normalement." Jean Galfione, souligne, lui aussi, les performances de Duplantis. "On savait tous qu’il allait le battre, mais peut-être pas si vite". 

"Il sera le premier à 6,20 m, c'est sûr" - Stéphane Diagana 

Deux records du monde en une semaine, forcément il y a de quoi se demander jusqu'où ira le gamin de 20 ans. "Dès qu'on maîtrise les perches lourdes, ça change la donne. Ce qui m'impressionne, c'est l'aisance de son saut. On a l'impression qu'il plie des spaghettis", ironise Stéphane Diagana. D'ailleurs, nombreux sont ceux à parier sur la marge entre le corps de Duplantis et la barre sur ce nouveau record du monde. 

Notre consultant voit plus loin. "Il sera le premier à 6,20 m c'est sûr. C'est une évidence". Alors que Jean Galfione, lui, se refuse à tout pronostic mais estime qu'en voyant "son saut à 6,18 m, il y a encore de la marge. Il n’a que 20 ans, il va aussi progresser physiquement et ça va l’aider dans ses sauts." Alors 6,20 m ? 6,30 m ? Encore plus haut ? Les paris les plus fous sont permis. Mais cette performance est surtout un résultat logique. 

Le spécialiste du 400 m haies estime que le jeune Suédois "récolte les fruits d'un travail commencé fin 2018". Après être devenu champion d'Europe à Berlin avec 6,05 m en 2018, "Mondo" n'a pas fait mieux en 2019 où il a opéré des changements notamment physiques. "Il s'est étoffé au niveau des épaules et il fallait assimiler les changements". Une évolution physique qui lui réussit. Mercredi, il sera au départ du concours de la perche au meeting de Liévin, pour un nouveau record du monde ? 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Armand Duplantis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.