Roland-Garros : une joueuse de tennis russe soupçonnée de corruption placée en garde à vue

Yana Sizikova a été interpellée dans l'enceinte du tournoi jeudi soir, sa garde à vue a été levée en fin de journée vendredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le court central de Roland Garros le 4 octobre 2020. (EMMA SARANGO / RADIO FRANCE)

Une joueuse internationale de tennis a été interpellée en plein tournoi de Roland-Garros jeudi soir, annonce vendredi 4 juin à franceinfo le parquet de Paris. Selon nos informations, il s'agit de la Russe Yana Sizikova (765e mondiale en simple, 101e mondiale en double), âgée de 26 ans. Elle a été arrêtée dans l'enceinte du tournoi, à la sortie de sa séance de massage après son match de double perdu avec sa compatriote Ekaterina Alexandrova contre les Australiennes Ajla Tomljanovic et Storm Sanders (6-1, 6-1) au premier tour. Sa garde à vue a été levée en fin de journée vendredi.

>> Roland-Garros : une enquête ouverte après des soupçons de match truqué

Yana Sizikova a été placée en garde à vue. Elle est soupçonnée de corruption sportive et d'escroquerie en bande organisée, pour des faits commis lors du précédent tournoi de Roland-Garros. Un de ses matchs disputé en double avait alors particulièrement attiré l'attention de l’Autorité nationale des jeux (ANJ), qui régule le marché français des jeux en ligne. L'enquête est depuis menée par la Juridiction nationale chargée de la lutte contre la criminalité organisée, en coopération internationale (Junalco).

Le 30 septembre 2020, avec sa partenaire américaine Madison Brengle, elles avaient perdu au premier tour contre les Roumaines, favorites, Andreea Mitu et Patricia Maria Tig (7-6 6-4). Au cinquième jeu du deuxième set, les parieurs se sont affolés. Une mise de 100 euros sur un jeu gagné par les Roumaines rapportait le double. La joueuse russe, au service, a alors commis deux doubles fautes. Les Roumaines ont donc remporté le jeu facilement. D’importantes sommes d’argent avaient alors été misées en même temps chez plusieurs opérateurs et dans plusieurs pays. Selon les informations de franceinfo, l'alerte sur ces paris suspects est venue de la plateforme de surveillance italienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Roland-Garros 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.