Vidéo Ruth Gbagbi, la taekwondoïste professionnelle qui "rêve grand à Tokyo"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Elle figure parmi les athlètes ivoiriens sélectionnés pour les JO de Tokyo 2021. Elle, c'est Ruth Gbagbi, taekwondoïste professionnelle. Brut l'a suivie lors d'une session d'entraînement, à Man.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Elle figure parmi les athlètes ivoiriens sélectionnés pour les JO de Tokyo 2021. Elle, c'est Ruth Gbagbi, taekwondoïste professionnelle. Brut l'a suivie lors d'une session d'entraînement, à Man.

"Je rêve grand à Tokyo, je rêve grand." Championne du monde, quintuple championne d'Afrique et médaillée de bronze aux Jeux de Rio en 2016, la taekwondoïste Ruth Gbagbi a un palmarès hors norme. Et elle ne compte pas s'arrêter là. La jeune sportive vise désormais l'or à Tokyo. Brut l'a rencontrée lors d'un de ses entraînements fin mai avec l'équipe nationale dans les montagnes de l'ouest ivoirien. "Grand, c'est le sommet en fait, le sommet de la montagne", sourit-elle. Pour ses troisièmes Jeux, elle représentera la Côte d'Ivoire avec Charlène Traoré mais aussi le très attendu Cheick Cissé, champion olympique en titre, ainsi que Seydou Gbané. "Aujourd'hui je me sens mieux. Je me sens un peu plus légère, un peu plus puissante", confie la taekwondoïste.

Un sport en plein essor

En Côte d'Ivoire, depuis les médailles olympiques de Ruth Gbagbi et Cheikh Cissé en 2016, le nombre de licenciés a explosé : ils sont plus de 46 000 aujourd'hui. L'art martial est en effet devenu le 2e sport national, derrière le football. "Nos médailles olympiques à moi et Cheikh, ça donne envie à plein de jeunes de suivre nos traces", se réjouit Ruth Gbagbi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.