JO 2021 : "C'est prendre le risque de se fatiguer alors que le stade est vide", certains athlètes bouderont la cérémonie d'ouverture

Seuls 80 sportifs sur les 378 que compte la délégation française défileront lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo.

Article rédigé par
Fanny Lechevestrier - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les anneaux olympiques se sentiront bien seuls ce vendredi 23 juillet, devant le stade olympique de Tokyo, où la cérémonie d'ouverture ne sera vue que par 950 spectateurs en tribunes... mais des centaines de millions à la télévision. (BEHROUZ MEHRI / AFP)

Les 32e Jeux olympiques d'été débutent officiellement ce vendredi 23 juillet avec la traditionnelle cérémonie d'ouverture, à partir de 13 heures, heure française. Par temps de Covid-19 et sur fond d'hostilité de la population japonaise, cette cérémonie n'aura pourtant rien de classique. Elle se tiendra à huis-clos et beaucoup d'athlètes ont fait le choix de ne pas y participer.

Ils ne seront ainsi pas plus de 80 champions sur les 378 que compte la délégation tricolore à défiler. Comme tous les quatre ans, certains athlètes comme les volleyeurs débutent leur compétition dès le lendemain et doivent donc se concentrer. Mais cette année, ils renoncent à la cérémonie sans regret. "C'est prendre le risque de se fatiguer alors que le stade est vide, nous sommes tous d'accord pour faire une croix dessus", reconnaît Earvin Ngapeth. 

--> JO 2021 : retrouvez le calendrier complet et les horaires des compétitions

Un "vrai petit marathon"

A Tokyo, le huis clos et les contraintes sanitaires deviennent un prétexte pour éviter un défilé souvent fastidieux. "C'est tard, il fait chaud, il faut rester longtemps debout à piétiner et ce n'est pas quelque chose que j'aime beaucoup faire et dans lequel je me sens très à l'aise", avoue la championne de tennis Caroline Garcia.

Pour sa compatriote Alizé Cornet, c'est tout le contraire. Malgré la fatigue, la niçoise ne voudrait pas rater sa quatrième cérémonie olympique. "Je pourrais passer mon tour cette fois", confie-t-elle. "En plus c'est de 17h30 à 23h30 donc c'est un vrai petit marathon. Mais c'est l'allumage de la flamme ! Ce sont des souvenirs qui restent gravés. Et cette année, ce sera une cérémonie d'ouverture unique en son genre."

L'événement se tiendra devant seulement 950 privilégiés dans les tribunes, et pas plus de 6 000 athlètes réunis dans un stade de 68 000 places. Le Président de la République Emmanuel Macron sera présent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.