JO 2022 : Pékin appelle Washington à "cesser de perturber" ses Jeux d'hiver

Les Américains ont lancé en décembre 2021 un appel au boycott diplomatique des JO d'hiver. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, le 17 janvier 2022. (JI CHUNPENG / XINHUA / AFP)

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a exhorté jeudi 27 janvier les Etats-Unis à "cesser de perturber" les JO d'hiver de Pékin, lors d'un appel avec son homologue américain. "La priorité absolue à l'heure actuelle est que les Etats-Unis cessent de perturber les Jeux olympiques d'hiver de Pékin", a indiqué Wang Yi à Antony Blinken, selon un communiqué du ministère chinois des Affaires étrangères.

Pression occidentale

La Chine, qui organisera du 4 au 20 février des Jeux olympiques, espère montrer son aptitude à organiser un grand événement en pleine pandémie et les progrès de ses athlètes dans les sports d'hiver.

Mais la pression occidentale, notamment américaine, s'est accentuée ces derniers mois sur Pékin, accusé de violer les droits de la minorité ethnique chinoise des Ouïghours dans le cadre de sa lutte antiterroriste. Les Etats-Unis ont ainsi notamment annoncé un "boycott diplomatique" des JO de Pékin, c'est-à-dire qu'ils n'enverront pas, en tout cas pas officiellement, de représentants diplomatiques à l'événement. Washington a convaincu plusieurs alliés occidentaux d'en faire de même, comme le Japon, l'Australie, le Royaume-Uni et le Canada. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pékin 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.