Paris 2024 : sports concernés, tarifs, quotas, accessibilité... Quatre questions sur la troisième phase de vente de billets qui s'est ouverte mercredi

La plateforme de billetterie en ligne des Jeux olympiques de Paris 2024 est ouverte depuis 10 heures, mercredi. Seules des places pour le football, le handball, le basketball et la voile seront mises en vente pour commencer.
Article rédigé par Quentin Ramelet, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 4 min
Illustration du site de la billetterie des Jeux olympiques de Paris 2024. (MARIE MAGNIN / AFP)

Comment se procurer son sésame pour Paris 2024, acte III. Le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 (Cojop) a annoncé, mardi 4 juillet, la réouverture de sa plateforme de billetterie en ligne dès mercredi, à partir de 10 heures. Alors qu'il reste encore "un peu moins de trois millions de billets" à vendre (dont 150 000 à 24 euros mais aussi 4 000 pour la cérémonie d'ouverture), il s'agit ici d'une vente limitée, avec une "offre dédiée aux territoires, en dehors de Paris". Seulement quatre sports sont concernés par le début de cette nouvelle session de vente : le basketball et le handball à Lille, la voile à Marseille et le football partout en France (sauf au Parc des Princes). Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette troisième phase.

Comment et quand acheter des billets ?

A partir de 10 heures, mercredi, la plateforme en ligne sera à nouveau accessible. Si vous êtes déjà inscrit, vous pourrez directement accéder aux sésames disponibles sauf si vous avez déjà atteint votre quota de 30 billets achetés à l'occasion des deux phases de vente précédentes. Cette fois-ci, il n'y a plus de tirage au sort. Comme la dernière fois, c'est une vente à l'unité et il vous suffit de choisir quelles disciplines vous intéressent, en fonction, bien évidemment, des disponibilités du moment. "La plateforme restera ouverte jusqu'au bout", a précisé Michaël Aloïsio, directeur général délégué de Paris 2024.

Régulièrement, le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojo) réalimentera la plateforme en places, et tous les sports seront ainsi concernés par cette ultime phase de billetterie. En revanche, mais sans donner des chiffres précis, les organisateurs ont fortement insisté sur le fait qu'il restait surtout des places dans des sessions où les jauges sont importantes, principalement autour des sports collectifs. Enfin, une plateforme de revente, pour toutes les disciplines, sera ouverte dès le printemps 2024, pour celles et ceux désirant se séparer de leurs tickets précédemment achetés.

Quelles seront les places disponibles dès mercredi ?

Il faudra encore attendre pour l'athlétisme, le judo, l'escrime ou la natation. S'il reste encore quelques places à vendre dans ces différents sports - "les plus réclamés" confirme le Cojo - il sera, par exemple, impossible d'obtenir le moindre sésame pour assister aux combats de Teddy Riner ou Clarisse Agbegnenou. Toutes les places sont, en effet, "parties en 2 heures" pour le premier, et en "sept heures" pour la seconde.

Dans un premier temps, dès mercredi donc, il sera ainsi possible de se procurer des billets pour la voile à Marseille, pour les matchs de foot (sauf au Parc des Princes), mais aussi pour ceux de basket (phase de poules) et de hand (phase finale) à Lille. Le Cojop a souligné le fait qu'il serait d'ores et déjà possible d'acheter des places pour les matchs des équipes de France de foot. Pour espérer voir jouer Kylian Mbappé ou Antoine Griezmann (qui ont manifesté leur envie de participer à la compétition), il faudra se rendre à Marseille les 24 et 30 juillet ou à Nice le 27, les trois matchs étant programmés à 21 heures. De même pour les joueuses d'Hervé Renard, cela se déroulera du côté de Lyon les 25 et 31 juillet, puis à Saint-Etienne le 28 (toujours à 21 heures).

Quels seront les tarifs dans chaque discipline concernée ?

Mercredi, le prix des billets oscillera entre 24 euros et 320 euros selon les disciplines. En voile, où les épreuves se disputeront à la Marina de Marseille, aucune place ne dépassera le premier prix. A Lille, il faudra débourser entre 24 et 200 euros pour assister aux matchs de basket (femmes et hommes) de la phase de poules. Toujours au stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve d'Ascq, la phase finale de hand (femmes et hommes) sera accessible à partir de 45 euros (jusqu'à 320 euros).

Enfin, pour le football masculin ou féminin, comptez entre 24 et 200 euros pour une place dans l'un des six stades disponibles à la vente (Marseille, Saint-Etienne, Lyon, Nice, Nantes et Bordeaux). Pour aller encourager les équipes de France dans leur quête d'or olympique, les premiers prix sont fixés à 30 euros (phase de poules). Les tickets pour les quarts de finale seront disponibles au même prix et il faudra compter 50 euros minimum pour assister aux demi-finales.

Comment savoir quand de nouvelles places sont mises en vente ?

Il n'y aura aucune communication à grande échelle. Il s'agira, ici, de venir à la pêche aux informations ou d'être membre du "Club Paris 2024". Le Cojop compte sur sa plateforme communautaire gratuite, proposée et associée à l'inscription en ligne à la billetterie, pour communiquer quand et pour quels sports de nouvelles places seront mises en vente. Avec "plus de 4,5 millions d'inscrits, ce sera le canal privilégié à venir", confirme le directeur général délégué de Paris 2024, Michaël Aloïsio.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.