Paris 2024 : "les athlètes russes ne doivent pas pouvoir concourir", demande Volodymyr Zelensky à Emmanuel Macron

Dans un entretien téléphonique avec le chef de l'Etat français, son homologue ukrainien lui a notamment demandé de ne voir aucun athlète russe lors des Jeux Olympiques à Paris, en 2024.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse à Kiev, le 24 janvier 2023. (SERGEI SUPINSKY / AFP)

Les athlètes russes ne doivent pas pouvoir participer aux Jeux olympiques de Paris en 2024, a demandé mardi 24 janvier le président ukrainien Volodymyr Zelensky à son homologue français Emmanuel Macron, alors que la Russie a envahi l'Ukraine depuis onze mois.

"J'ai particulièrement insisté sur le fait que les athlètes russes ne doivent pas avoir leur place aux JO de Paris", a déclaré sur Telegram M. Zelensky à l'issue d'un entretien téléphonique avec le chef de l'Etat français. La Russie a envahi l'Ukraine à partir de son territoire et de celui de la Biélorussie le 24 février dernier, trois jours après la cérémonie de clôture des Jeux d'hiver de Pékin 2022, en violation de la Trêve olympique (qui s'étend d'une semaine avant le début des JO à une semaine après la fin des Jeux paralympiques).

Le CIO veut prolonger les sanctions sportives

Le Comité international olympique (CIO) a rapidement sanctionné Moscou et Minsk. Depuis, aucun événement sportif international n'est organisé ou soutenu en Russie ou en Biélorussie et aucun symbole national de ces pays n'est affiché pendant un événement sportif. Dans un message de Nouvel An, le président du CIO, Thomas Bach, avait indiqué vouloir voir ses sanctions sportives prolonger en 2023.

"Ces sanctions contre les États et les gouvernements russes et biélorusses doivent rester et resteront fermement en place", avait-il lancé. "Nous voulons voir une équipe forte de (...) l'Ukraine aux Jeux olympiques de Paris 2024 et aux Jeux olympiques d'hiver de Milan Cortina 2026", avait encore dit M. Bach, rappelant "l'engagement total du CIO et de l'ensemble du Mouvement olympique en faveur de cette solidarité".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Paris 2024

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.