Cet article date de plus d'un an.

Paris 2024 : "Il y a un problème" avec les peluches fabriquées en Chine selon le ministre de la Transition écologique

Au lendemain de la présentation de la mascotte des Jeux de Paris 2024, Christophe Béchu s'est ému, sur le plateau de France Info, qu'elles soient majoritairement fabriquées en Chine.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
Paris 2024 : les mascottes, en forme de bonnet phrygien, dévoilées au public (France 3)

"Il y a un problème" avec les peluches de la mascotte des Jeux olympiques de Paris 2024, reconnaît, mardi 15 novembre, sur franceinfo, Christophe Béchu, le ministre de la Transition écologique. Celles-ci, baptisées "Phryges" et dévoilées lundi, sont fabriquées en Chine.

"Je veux croire qu'on a encore quelques mois avant que les JO ne se tiennent pour être capable de corriger le sujet, a ajouté le ministre. Au moment où on explique qu'il faut des circuits courts et relocaliser, on ne peut pas se retrouver avec une production de mascottes qui se fait au bout du monde. Quand on défend la perspective de lutter contre le réchauffement climatique, cela suppose de favoriser ce qui se fabrique à proximité."

Au total, 8% des peluches devraient être fabriquées en France, avait précisé le comité d'organisation (Cojo) lundi. Le marché a été confié aux entreprises françaises Gipsy et Doudou et Compagnie qui se le partagent. Contrairement à Gipsy, qui fabrique en Chine, Doudou et Compagnie prévoit de produire 15% de son quota dans son usine à Guerche-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine).

Jeux olympiques de Paris : les mascottes dévoilées -
Jeux olympiques de Paris : les mascottes dévoilées Jeux olympiques de Paris : les mascottes dévoilées - ()

Le Cojo table sur deux millions d'exemplaires de peluches vendus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.