Cet article date de plus de deux ans.

JO 2022 : "Ce vent est incroyable", affirme Johan Clarey, qui devra attendre lundi avant de prendre le départ de la descente

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Johan Clarey s'exprime sur la décision des officiels de reporter la descente hommes. Le représentant des athlètes auprès de la Fédération Internationale de Ski confirme que les conditions météorologiques difficiles ne permettent pas aux skieurs de prendre le départ en conservant l'équité entre les coureurs.
Ski - Descente (H) : La réaction de Clarey Johan Clarey s'exprime sur la décision des officiels de reporter la descente hommes. Le représentant des athlètes auprès de la Fédération Internationale de Ski confirme que les conditions météorologiques difficiles ne permettent pas aux skieurs de prendre le départ en conservant l'équité entre les coureurs.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport

Prévue dimanche, la descente masculine de ski alpin a été reportée à cause du vent.

La descente masculine devait lancer le ski alpin aux Jeux olympiques, dimanche 6 février. Un vent violent en a décidé autrement et a gâché la fête. L'épreuve a été reporté à lundi (à partir de 5 heures, heure française). Johan Clarey, leader de l'équipe de France de vitesse, vétéran de la délégation française et porte-parole des athlètes en ski alpin est revenu sur la décision.

"Mettre ce paramètre de côté" lundi

"On est tous prêts à courir un peu plus tard pour avoir des conditions plus correctes pour tout le monde, plutôt que de courir dans une loterie et un truc complètement imbécile", fait valoir le Tignard. Et d'ajouter à propos du vent : "Ce vent est incroyable. Sur le sommet de la piste il est de dos sur les deux premières portes et, sur celle d’après, il change complètement à 180° et vient de face."

Place désormais à de l'attente pour les descendeurs qui auront de nouveau rendez-vous avec "The Rock", la piste de Yanging, dans 24 heures. "C’est un paramètre auquel il faudra éviter de penser. Il va falloir essayer de le mettre de côté, faire sa course et après croiser les doigts pour que ça se passe bien au niveau des temps."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.