JO 2021 : à la fin c'est Team USA qui gagne, Adrien Bart pas loin d'une médaille... Ce qu'il faut retenir de la nuit à Tokyo

Pas d'euphorie pour les sportifs français engagés à Tokyo dans la nuit de vendredi à samedi.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les Etats-Unis de Kevin Durant ont été sacrés champions olympiques pour la quatrième fois d'affilée de l'histoire des Jeux, en finale contre la France le 7 août 2021. (THOMAS COEX / AFP)

Les yeux étaient tournés principalement vers le choc de la nuit en finale des Jeux olympiques entre la France et les États-Unis. Mais ce n'est pas tout. Adrien Bart a manqué la médaille d'un rien en canoë monoplace 1 000 mètres et les Kenyanes ont signé un doublé sur le marathon.

Basket : les Américains étaient encore trop forts pour décrocher l'or

Une fois mais pas deux. Après avoir battu Team USA en phase de groupes deux semaines plus tôt, les Bleus n'ont pas réussi à rééditer leur exploit en finale du tournoi olympique (87-82). Mais ils n'ont jamais été écrasés par l'armada emmenée par Kevin Durant (auteur de 29 points), devenu expert en médailles d'or après Londres et Rio. Handicapés par de trop nombreuses pertes de balle, les joueurs de Vincent Collet devront se contenter de la médaille d'argent, la 28e décrochée par la France à Tokyo.

Canoë sprint : Adrien Bart manque le bronze pour un dixième

Avec l'élimination en demi-finales du kayak quatre places 500 mètres féminin, Adrien Bart était la seule chance de médaille française sur le canal de la Forêt de la Mer de Tokyo. Solide vainqueur de sa demi-finale, l'Orléanais de naissance a laissé échapper la médaille quelques heures plus tard. Après un départ correct, il s'est immiscé sur le podium provisoire à mi-course et plus encore à 250 mètres de la ligne. Mais le Français a craqué légèrement dans le dernier quart de la course, laissant le Moldave Serghei Tarnovschi lui chiper la troisième place sur le podium. Le bronze s'est envolé pour un dixième de seconde après l'analyse de la photo-finish.

Pas de médaille pour Adrien Bart qui termine à la quatrième place de la finale du C1 1000 m ! En course pour le podium tout au long de la course, il perd la breloque en fin de course.

Athlétisme : doublé kenyan sur le marathon féminin

Rendez-vous incontournable de chaque édition des Jeux olympiques, le marathon féminin avait lieu très tôt dans la nuit puisque le départ a été donné à 6 heures du matin, heure de Tokyo, pour éviter les fortes chaleurs. Seule Tricolore engagée, Susan Jeptooo a terminé très loin, en 38e position, en 2h36'29'', soit sa meilleure performance de la saison.

Mais la victoire s'est disputée près de neuf minutes plus tôt entre deux Kenyanes. C'est finalement Peres Jepchirchir, double championne du monde de semi-marathon, qui a été sacrée en lâchant sa compatriote Brigid Kosgei dans les derniers kilomètres. Le chronomètre ne s'est pas affolé puisque la ligne a été coupée en 2h27'20'', soit plus de 13 minutes au-delà du record du monde. L'Américaine Molly Seidel a empoché le bronze.

La Kényane termine l'épreuve en 2'27''20 et devance sa compatriote Brigid Kosgei de 16 secondes. L'Américaine Molly Seidel créée la surprise en terminant troisième. Susan Jeptooo finit 38e à 9'09 de la championne olympique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.