JO 2021 - Basket : comment Kevin Durant a écœuré l'équipe de France

Bien tenu lors de la victoire des Bleus en ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, Kevin Durant a cette fois haussé son niveau de jeu pour emmener les États-Unis vers la médaille d'or.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Kevin Durant savoure son troisième sacre olympique après la victoire des Etats-Unis contre la France, en finale des Jeux olympiques de Tokyo, samedi 7 août. (ARIS MESSINIS / AFP)

On joue depuis six minutes dans le troisième quart-temps. Kevin Durant pose un dribble, déborde Guerschon Yabusele puis tente grâce à son envergure démentielle d'écraser un dunk sur Rudy Gobert. Le ballon bute sur le cercle mais l'action symbolise à quel point le grand échalas des Brooklyn Nets, 2,08 m, a marché sur l'équipe de France en finale des Jeux olympiques (87-82). L'ailier s'est offert une troisième médaille d'or consécutive au prix d'une nouvelle performance dantesque samedi 7 août.

Meilleur marqueur de ses deux premières finales olympiques avec 30 points au compteur face à l'Espagne (107-100) en 2012 et la Serbie (96-66) en 2016, Kevin Durant a poursuivi sa moisson dorée. Sur le parquet de la Super Arena de Saitama, il a été une nouvelle fois le MVP officieux de la rencontre, inscrivant la bagatelle de 29 points à 50% de réussite. "Durant est un joueur exceptionnel, il nous met 30 points (29 en réalité) sur 87, ça nous fait très mal", concédait Evan Fournier après la rencontre.

L'homme des finales olympiques

Le récital a surtout eu lieu en première période : 21 points à la pause. Le patron s'est montré. Les Bleus se sont alors relayés pour se coltiner KD. Guerschon Yabusele a tenté d'imposer sa puissance mais son déficit de vitesse a été un vrai problème. Nicolas Batum, lui, n'a pas eu la même influence qu'en quarts et en demi-finales. "J'en ai un peu bavé ce soir avec Luka (Doncic), je me retape l'autre dans deux jours", souriait le capitaine français après la victoire arrachée contre la Slovénie (90-89) grâce à son contre salvateur à deux secondes du buzzer.

Contrairement à Doncic qui avait été muselé, limité à "seulement" 16 points à 5/18 aux shoots, l'équipe de France n'a rien su ni pu faire face au MVP 2014 de NBA. Son envergure, sa mobilité et son adresse longue distance grâce à un tir incontrable par sa hauteur ont eu raison des espoirs français à l'image des tirs dégainés sur le museau des 2,15 m de Rudy Gobert.

Si Kevin Durant avait peiné en ouverture des Jeux olympiques, c'est qu'il n'avait pas encore haussé son niveau de jeu mais aussi que ses équipiers ne représentaient pas encore un grand danger offensivement. Khris Middleton, Devin Booker et Jrue Holiday avaient atterri quelques heures plus tôt en provenance des États-Unis après leur finale NBA, souffrant du décalage horaire.

Des pertes de balle qui ont mis Durant en rythme

En finale, la menace était diffuse, ne permettant pas aux Bleus de se concentrer presque exclusivement sur Durant. De plus, les Tricolores ont égaré trop de ballons en route (18), ce qui a permis à Durantula de se mettre en rythme. Le natif de Washington D.C. n'en demandait pas tant pour punir l'équipe de Vincent Collet.

En face, Rudy Gobert, triple meilleur défenseur de la NBA, a bien tenté de profiter de son avantage de taille pour sanctionner défensivement Kevin Durant ou lui faire provoquer des fautes. Mais avec trois fautes personnelles, celui-ci n'a jamais été sorti du jeu pour cinq fautes, ce qui aurait fait le plus grand bien aux Français.

Kevin Durant conclut ainsi un tournoi olympique de haute volée. La France n'a d'ailleurs pas été la seule à subir son talent fou. Il est monté en puissance pendant deux semaines : 23 points contre la République tchèque, 29 face à l'Espagne en quarts puis 23 en demi-finales contre les Australiens. Il est tout simplement devenu le meilleur marqueur de son pays aux Jeux olympiques devant Carmelo Anthony. Mais ce qui compte, ce sont les trois médailles d'or qu'il porte désormais autour du cou. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basketball aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.