Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo JO 2021 : "J'irai la chercher coûte que coûte à Paris", blessé à Rio et Tokyo, Samir Aït Saïd vise déjà les prochains Jeux

Publié
Samir Aït Saïd, 4e de l'épreuve des anneaux, s'avoue être déçu et très attristé. Le porte-drapeau s'exprime également à propos de la blessure ressentie au biceps à l'échauffement. -
Gymnastique artistique - Samir Aït Saïd : "Beaucoup de tristesse, beaucoup de peine" Samir Aït Saïd, 4e de l'épreuve des anneaux, s'avoue être déçu et très attristé. Le porte-drapeau s'exprime également à propos de la blessure ressentie au biceps à l'échauffement. - ()
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport

En terminant quatrième en finale des anneaux, Samir Aït Saïd n'a pas caché sa déception et son émotion. Il vise déjà Paris, dans trois ans.

Blessé au biceps lors de sa finale, le gymnaste et porte-drapeau des Bleus Samir Aït Saïd a terminé au pied du podium à l'épreuve des anneaux. En proie à des douleurs dans le muscle, le gymnaste a dû abandonner son échauffement, avant de monter sur les anneaux. Pas de miracle pour celui qui avait déjà dû renoncer à son tournoi, lors des Jeux olympiques de Rio en 2016, après une double fracture du tibia et du péroné.

Déterminé pour Paris 2024

Souffrant d'une déchirure du biceps gauche, le Français a d'ores et déjà donné rendez-vous à Paris. "Je vous donne ma parole, que j'irai la chercher coûte que coûte à Paris" a-t-il affimé. "J'ai commencé la gym à Paris, et je terminerai ma carrière à Paris", a-t-il ajouté. "Je vais me battre pour décrocher ce titre olympique et faire retentir cette Marseillaise à la maison. Je vais m'arracher", a conclu le gymnaste, déterminé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.