OL-PSG : 100e match de Wendy Renard en Ligue des champions, 9e duel européen... L'histoire d'une rivalité en chiffres

L'Olympique Lyonnais reçoit le Paris Saint-Germain, dimanche, en demi-finale aller de la Ligue des champions féminine.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 5 min.
Marie antoinette Katoto et Wendie Renard se retrouveront dimanche sur le terrain pour une place en demi-finale de Ligue des champions. (MELANIE LAURENT / A2M SPORT CONSULTING)

Qui des Lyonnaises ou des Parisiennes représentera la France en finale européenne ?  L'Olympique Lyonnais reçoit le PSG, dimanche 24 avril, pour le compte de la demi-finale aller de Ligue des champions (17h). Une affiche aux allure de déjà-vu pour les deux mastodontes du football français au féminin qui se connaissent par cœur. Si les Lyonnaises ont longtemps dominé le football européen avec cinq titres consécutifs entre 2016 et 2020, l'écart s'est depuis resserré. Records en pagailles, état des confrontations européennes, oppositions sur la scène nationale, la plus grande rivalité du football féminin français poursuit son feuilleton.

8 : confrontations entre les deux clubs en Ligue des champions

En 8 confrontations en C1, le classique féminin a tourné 4 fois à l'avantage des lyonnaises, 2 à celui des parisiennes, et s'est soldé par deux nuls. Le PSG et l'OL se sont notamment déjà affrontés en finale à Cardiff en 2017, où les Lyonnaises s'étaient imposées aux tirs au but. C'est la troisième fois que les deux équipes s'affrontent en demi-finale. La première, c'était en 2015-2016 (qualification lyonnaise en match aller-retour 7-0 et 1-0), la deuxième en 2020 (victoire sur match sec de l'OL 1-0). L'an passé, en revanche, c'est le PSG qui a mis au tapis les quintuples tenantes du titre, dès les quarts de finale à Lyon (2-1). La fin d'une série de 31 matches sans défaite sur la scène européenne pour Lyon, qui avait entraîné le départ de l'entraîneur Jean-Luc Vasseur et son remplacement par Sonia Bompastor.

100 : apparitions de Wendie Renard en Ligue des champions

Wendie Renard, la capitaine des Fenottes, va disputer son 100e match en Ligue des champions lors du choc des demi-finales aller. Un total encore jamais atteint dans l'épreuve selon l'UEFA et un véritable tour de force lorsque l'on considère que l'OL a systématiquement démarré sa campagne européenne en seizièmes de finale depuis les années 2010. À 31 ans, la Martiniquaise aux sept trophées européens est revancharde. Buteuse de la tête lors de la demi-finale de l'édition 2020 face aux Parisiennes (1-0), Wendie Renard finissait malheureuse quelques mois plus tard en inscrivant, contre son camp, le but qui allait éliminer l'OL en quarts de finale de Ligue des champions (2-1, aller: 0-1) face aux Parisiennes, de l'édition 2021. 

0 : sacre en Ligue des champions du Paris Saint-Germain

"On se connait très, très bien. Dans le monde, il n'y a pas deux équipes qui se connaissent autant que nous", affirmait Marie-Antoinette Katoto, l'attaquante du PSG auprès de l'AFP. La meilleure buteuse de D1 (17 buts), devenue meilleure buteuse de l'histoire du Paris Saint-Germain, rêve d'offrir un premier sacre européen au PSG à quelques semaines de la fin de son contrat qu'elle n'a toujours pas renouvelé. Stoppées en demi-finales la saison passée, le PSG court encore derrière un premier titre en Ligue des champions, après avoir été finaliste en 2015 et 2017. L'OL est, pour sa part, détenteur du record de victoires avec sept consécrations.  

1 : titre de champion remporté par le PSG aux dépens de Lyon

Après 14 ans de règne sans partage des fenottes (de 2007 à 2020), les Parisiennes ont décroché leur premier titre de champion de France la saison dernière. Un exploit majuscule, permis par une saison vierge de toute défaite en championnat, contre une seule aux Lyonnaises. Un point de différence qui a fait tout le bonheur des Parisiennes. Cette saison, c'est Lyon qui domine la Ligue 1 après 14 journées avec 55 points (avec 5 points d'avance sur Paris). Les fenottes ont survolé la première manche de ce duel contre un PSG marqué par l'affaire de l'agression de Kheira Hamraoui en novembre (6-1). Paris avait répliqué fin janvier en éliminant l'OL de la Coupe de France (3-0). Rien n'est donc joué dans ce jeu du chat et de la souris.

5 : joueuses transfuges pour un match fratricide 

Ancienne joueuse du PSG (2015-2016), Lindsey Horan a rejoint cette année l'OL. L'Américaine, qui a depuis décroché un titre de championne du monde en 2019 avec les États-Unis, recroisera sur la pelouse ses anciennes coéquipières avec qui elle avait découvert la Ligue des champions. Un match à la symbolique également toute particulière pour Perle Morroni. La latérale gauche de 24 ans a été Parisienne de 2015 à 2021, entrecoupé d'une année à Barcelone, avant de rejoindre cette année les bords du Rhône.

L'internationale française a fait le chemin inverse de son homologue Sakina Karchaoui, qui a rejoint cette année le PSG au même poste. Retour aussi sous les couleurs parisiennes, non sans rebondissements, de Kheira Hamraoui, après deux saisons jouées à Lyon (2016-2018).

Enfin les soeurs Cascarino seront réunies sur le terrain, chacune d'entre elles sous ses couleurs : Lyon pour Delphine, Paris pour Estelle. Les jumelles ne sont pas étrangères au Groupama Stadium. Elles y ont toute deux commencé leur carrière avec les équipes jeunes de l’Olympique Lyonnais. Un duel fratricide à l'image des liens qui unissent l'OL et le PSG.

27 000 : le nombre record de spectateurs, et plus encore ?

Le foot féminin poursuit sa spectaculaire envolée depuis la Coupe du monde 2019 en France. Le billet pour le dernier carré, obtenu en prolongation par Ramona Bachmann (112e) face au Bayern Munich, s'est déroulé devant plus de 27 000 supporters au Parc des Princes. Un record pour la section féminine du PSG. Avant ce match aller, Ada Hegerberg, la première footballeuse de l'histoire Ballon d'Or, a appelé à la mobilisation les supporters lyonnais, pour investir le stade de l'OL.

Si ce n'est au match aller, c'est peut-être lors du match retour, dimanche 30 avril, qu'un nouveau record d'affluence pourrait être battu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Football aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.