JO Tokyo 2021 : première médaille d'or pour la France, grâce à l'escrimeur Romain Cannone à l'épée

Auteur d'un tournoi incroyable, le jeune épéiste français Romain Cannone a surpris son monde pour aller chercher l'or olympique aux dépens du n°1 mondial Gergely Siklosi (15-10), à 24 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Romain Cannone porté en triomphe par les membres de l'équipe de France après son titre de champion olympiqué à l'épée, le 25 juillet 2021 à Tokyo. (MOHD RASFAN / AFP)

Après deux jours de compétition, la France tient sa première médaille d'or. Et celle-là, personne ne l'a vue venir, pas même le principal intéressé : Romain Cannone. A 24 ans, l'épéiste n'était même pas censé participer aux Jeux, lui qui était remplaçant à la base. Mais après le contrôle positif de Daniel Jérent, il a été envoyé en première ligne le 18 juin. Épée à la main, il a prouvé dimanche 25 juillet, à Tokyo, que le staff tricolore a eu le nez creux en le choisissant puisqu'il a décroché l'or olympique face au grand favori, le Hongrois Gergely Siklosi.

Une journée en boulet de canon

D'entrée, le Français, 47e mondial, a donné le ton de son futur parcours en faisant tomber la tête de série n°10, le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon, champion olympique à Londres en 2012, puis la n°7, le Néerlandais Bas Verwijlen, et la n°2, le Russe Sergey Bida, également numéro deux mondial. En demi-finales, il a dominé l'Ukrainien Ihor Reizlin, 3e épéiste mondial (15-10). Un parcours de géant avant une dernière montagne à renverser, la plus grande, puisque c'est le numéro un mondial, le Hongrois Gergely Siklosi, qui se dressait sur son rêve olympique en finale.

Déjà assuré d'accrocher une médaille inespérée avant la finale - la troisième pour la France -, Romain Cannone l'a abordée sans pression, contrairement à son adversaire, grand favori. Libéré par son tournoi déjà réussi, le Français a vite pris les devants en finale, et n'a été mené qu'une fois (la première de la journée), avant de vite reprendre le contrôle de son duel.

Offensif et entreprenant, il a rapidement asphyxié le numéro un mondial pour s'imposer 15 à 10. Une victoire qui n'a presque pas surpris Yannick Borel, son coéquipier en équipe de France, éliminé très tôt ce dimanche : "On sentait qu'il avait ça sous le pied", glissait-il dans les gradins en voyant son compatriote monter vers l'olympe.

La première réaction de Romain Cannone après son titre olympique. "Je suis joueur et je prends du plaisir à chaque touche".

Vingt-neuf ans après Eric Srecki à Barcelone en 1992, Romain Cannone devient le sixième épéiste français à remporter l'or olympique. Il est surtout le premier à Tokyo à faire résonner la Marseillaise.

Écoutez et savourez la Marseillaise !
La surprise de l'escrime française, Romain Cannone est le premier Champion Olympique français des Jeux de Tokyo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Escrime aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.