JO 2021 - Escrime : la surprise Romain Cannone en finale à l'épée

Après l'élimination du favori tricolore, l'escrimeur de 24 ans a réalisé un parcours de rêve pour s'ouvrir les portes de la finale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Romain Cannone exulte après sa qualification en demi-finale de l'épée, le 25 juillet 2021. (MOHD RASFAN / AFP)

De remplaçant à finaliste des Jeux olympiques ! A Tokyo, dimanche 25 juillet, Romain Cannone s'est qualifié pour la finale du tournoi masculin de l'épée. Il a dominé l'Ukrainien Igor Reizlin, 3e épéiste mondiale, en demi-finale (15-10). Pour le titre olympique, il affrontera le Hongrois Gergely Siklosi, numéro un mondial et favori. Il est déjà assuré de décrocher la troisième médaille de la délégation tricolore, après le bronze et l'argent de Luka Mkheidze et Amandine Buchard. 

Le Français se défait de l'Ukrainien Igor Reizlin en demi-finale (15-10) et rejoindra le Hongrois Gergely Siklosi tombeur d'Andrea Santarelli (15-10).

Romain Cannone joue les rayons de soleil dans des Jeux olympiques pour l'instant grisâtres. Après un samedi déjà difficile au sabre masculin et l'épée féminine, le dimanche a été marqué par les revers des favoris Yannick Borel à l'épée et Isaora Thibus au fleuret

Un parcours inattendu

Cannone était pourtant l'invité surprise de cette équipe française d'escrime. Remplaçant, il a profité du retrait de Daniel Jérent, contrôlé positif à un diurétique et ciblé par une enquête de l'Agence française de lutte antidopage. Arrivé à Tokyo sur la pointe des pieds, Cannone a rapidement fait du bruit. Avant de dominer Igor Reizlin, le 47e mondial a fait tomber la tête de série N.10, le Vénézuélien Ruben Limardo Gascon, puis la N.7, le Néerlandais Bas Verwijlen, et la N.2, le Russe Sergey Bida. Reste à accrocher un dernier numéro à son tableau de chasse. 

L'épéiste français réalise la sensation en disposant en quarts de finale de Sergey Bida (15-12).

Borel sorti d'entrée, Bardenet s'arrête en 8es

Les espoirs de podium des Bleus avaient pourtant pris un sacré coup dès le début de journée, avec l'élimination de Yannick Borel. L'épéiste de 32 ans, titré par équipe à Rio en 2016 et tête de série n°6, s'est incliné dès son entrée lice face à l'Egyptien Mohamed El-Sayed (11-15). Alors qu'il menait 11-10, Borel a encaissé cinq touches d'affilée. 

Alexandre Bardenet s'est lui arrêté en huitièmes face à l'Italien Andrea Santarelli. Mais après avoir mené 10 touches à 9, il s'est incliné 15-11. Auteur d'une superbe remontée en 16e contre l'Américain Curtis McDowald, de 8-12 à 15-12, le Français n'a pas réussi à renouveler son exploit. 

La belle aventure prend fin pour Alexandre Bardenet, battu 15-11 par l'Italien Andrea Santarelli en huitèmes de finale de l'épée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Escrime aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.