JO 2021 - Athlétisme : finales du 100m, Renaud Lavillenie et Mélina Robert-Michon en quête d'une nouvelle médaille... Ce qu’il ne faut pas rater ce week-end à Tokyo

Ce deuxième week-end olympique lance véritablement les tant attendues épreuves d'athlétisme.

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Mélina Robert-Michon en juin 2021. (KEMPINAIRE STEPHANE / KMSP)

On y est. La deuxième semaine est toujours consacrée aux épreuves d'athlétisme, sport phare des Jeux olympiques. Plusieurs Français seront de la partie et pas n’importe lesquels, puisque Renaud Lavillenie, médaillé d’or en 2012 et Mélina Robert-Michon, médaillé d’argent en 2016, vont entrer en lice. 

>> Le direct vidéo des JO de Tokyo sur france.tv

Les immanquables finales du 100m

Sûrement l’épreuve qui ramène le plus de spectateurs devant leur téléviseur, les finales du 100m femmes et hommes font partie des immanquables de la quinzaine olympique. On débutera avec les femmes cette année et une finale à suivre à partir de 14h50 où la légende jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, championne olympique en 2008 et 2012, tentera de s'offrir un troisième titre olympique. Mais elle aura face à elle sa compatriote Elaine Thompson, tenante du titre. 

⇒ Suivez la finale de 100m femmes samedi à partir de 14h50 sur france.tv

Chez les hommes, il faudra attendre dimanche pour connaître le nom du nouveau roi de la vitesse. Orpheline d'Usain Bolt, la discipline est sans hiérarchie claire depuis le départ de la légende jamaïcaine. Seul représentant tricolore au départ, Jimmy Vicaut, détenteur du record de France et d'Europe du 100 m avec un temps de 9''86, tentera de décrocher son premier titre olympique en individuel. Les qualifications débutent samedi à partir de 12h15. La finale sera à suivre dimanche à 14h50.

⇒ Suivez la finale de 100m hommes dimanche à partir de 14h50 sur france.tv

Renaud Lavillenie débute sa quête de la troisième médaille

Âgé de 34 ans, Renaud Lavillenie participe à ses troisièmes Jeux olympiques. En or en 2012 où il avait dominé l’épreuve haut la main, il a vu son rêve de doublé olympique brisé par le surprenant Brésiilien Thiago Braz à Rio en 2016. De retour sur les terrains olympiques, celui qui a possédé le record du monde de 2014 à 2020 n’est plus à son niveau d'antan et n’a plus rien gagné depuis 2018. Il débarque par ailleurs avec des interrogations autour de son physique, lui qui souffrait d'une entorse de la cheville deux semaines avant l'ouverture des JO. 

Nouvelle star de la perche, le Suédois Armand “Mondo” Duplantis, actuel détenteur du record du monde, sera dur à aller chercher. Mais les chances de médailles ont néanmoins considérablement augmenté avec le regrettable forfait du double champion du monde de saut à la perche (2017, 2019), l’Américain Sam Kendricks, positif au Covid-19. Première étape dans ce rêve de troisième médaille pour le Français, les qualifications, samedi, qui débutent à 2h40.

⇒ Suivez les qualifications de saut à la perche hommes samedi à partir de 2h40 sur france.tv

Rouguy Diallo outsider ambitieuse en finale du triple saut

En réussissant un saut de 14,29 m à son premier essai vendredi, Rouguy Diallo a validé son ticket pour la finale du triple saut, sa première finale olympique. La Française a pris la 10e place à l’issue des deux concours de qualification et elle sera obligée d’aller chercher son record personnel si elle veut prétendre à une médaille olympique. Car en face, il y a du très costaud. La Vénézuélienne Yulimar Rojas, détentrice du record du monde en salle (15,43 m) et qui chasse celui de Inessa Kravets en plein air (15,50 m), s'est qualifiée dès son premier saut, mesuré à 14,77 m. Rendez-vous dimanche à 13h15 pour suivre la finale, avec, pourquoi pas, un nouveau record du monde. 

⇒ Suivez la finale de triple saut femmes dimanche à partir de 13h15 sur france.tv

La dernière (ou pas) de Mélina Robert-Michon

Avant même d’avoir pris part aux qualifications, la spécialiste du lancer de disque Mélina Robert-Michon a déjà marqué l’histoire des Jeux en devenant la seule athlète à avoir participé à toutes les éditions des JO du XXIe siècle (2000, 2004, 2008, 2012, 2016 et désormais 2021). Une performance unique qui ne va pas satisfaire la Française de 42 ans. Ses chances de médailles restent minces : elle n’a réalisé que la neuvième performance de l’année, loin derrière les grandes favorites. 

La médaillée d'argent 2016, remarquable par sa constance et sa ténacité tout au long de sa carrière, va tout faire pour retrouver une dynamique positive pour ce qui pourrait être ses derniers Jeux… à moins que la championne nous réserve une dernière surprise à Paris en 2024. Début des qualifications samedi à partir de 2h30. 

⇒ Suivez les qualifications de lancer de disque samedi à partir de 2h30 sur france.tv

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.