Vidéo Paralympiques 2021 : Marie Patouillet est "hyper fière de cette médaille de bronze", la première pour la France

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

La cycliste française est montée sur le podium de la poursuite à Tokyo, dans la catégorie C5. 

Après l'effort, l'émotion ! Marie Patouillet, première médaillée de l'équipe de France paralympique aux Jeux paralympiques de Tokyo, a savouré sa 3e place sur la poursuite C5 de para-cyclisme sur piste, mercredi 25 juillet. 

"Premiers Jeux, je ne savais pas à quoi m'attendre, a-t-elle expliqué après la course. Je m'attendais à avoir beaucoup d'émotions fortes et ça a été le cas. Ce matin je me suis levée avec l'impression que mon coeur allait sortir de la poitrine. À gérer, ça a été compliqué. Je suis hyper fière de cette médaille de bronze."

>> Découvrez le portrait de Marie Patouillet, des cabinets de médecin au vélodrome de Tokyo

"Je travaille la poursuite depuis moins d'un an"

Marie Patouillet, 33 ans, a d'autant plus savouré cette médaille qu'elle n'a commencé à travailler la poursuite que l'an dernier. "La poursuite, c'est un peu l'épreuve Covid, a-t-elle raconté. Le report des Jeux, c'était un an de moins pour préparer Paris, où il était prévu que je fasse la poursuite. Donc on s'est dit que j'allais préparer la poursuite dès maintenant. Je le travaille depuis moins d'un an. Les progrès ont été extraordinaires, j'explose mon record de plus de 20 secondes. C'est un beau temps." La Française visera également une médaille sur le 500 m départ arrêté. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux paralympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.