Paralympiques : une première journée vive en émotions

Publié Mis à jour
Paralympiques : une première journée vive en émotions
FRANCE 3
Article rédigé par
M. Subra-Gomez, T. Guéry, O. Sauvayre - France 3
France Télévisions

Une première journée riche en émotions aux Jeux paralympiques à Pékin, avec des Ukrainiens qui récoltent 7 médailles dont 3 en or, et cette première médaille d’or remportée par les Bleus en descente.

À cet instant, il ne le sait pas encore. Ça y est, Arthur Bauchet, 21 ans, vient de remporter la médaille d’or en descente de para ski alpin. Il souffre d’une maladie rare de la moelle épinière, qui lui cause des tremblements aux jambes. Mais sur la piste, le Français fait oublier le handicap, avec une descente sans faute. Sur la ligne d’arrivée, il a les yeux rivés sur son temps, et la tête dans la lune. Il offre à la France sa première Marseillaise à Pékin.

Les athlètes ukrainiens ont raflé 7 médailles dont 3 en or

Deux autres Bleus ont fait parler d’eux. Hyacinthe Deleplace, malvoyant, et son guide, Valentin Giraud-Moine, sont allés décrocher le bronze. En revanche, coup dur pour Marie Bochet. Tout s’annonçait bien pour l’octuple championne paralympique, quand d’un seul coup, elle perd son ski dans la descente. À quelques kilomètres de là, au stade de biathlon, vive émotion. Les athlètes ukrainiens ont raflé 7 médailles dont 3 en or, et elles ont forcément une saveur particulière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.