Jeux paralympiques : double chance pour Lucas Mazur en badminton, trois Français en lice pour le 50m carabine couché... Ce qu’il ne faut pas manquer dimanche

C’est déjà la dernière journée à Tokyo, dimanche. Et qui dit dernière journée dit finales en sports collectifs avec, notamment, le volleyball et le basketball fauteuil à l’honneur.

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le Français Lucas Mazur dispute deux finales olympiques dimanche, en simple et en double mixte.  (PAVEL BEDNYAKOV / SPUTNIK / AFP)

Après 11 journées de compétition, le rideau tombe, dimanche 5 septembre, sur Tokyo à l'occasion du 12e et dernier jour des Jeux paralympiques. La France, qui a déjà largement réussi ses Jeux avec 52 médailles dont 10 en or, peut continuer sa moisson, dimanche. Deux breloques sont déjà assurées en badminton puisque Lucas Mazur, numéro un mondial, dispute deux finales. La première en simple et la seconde en double mixte accompagné de sa partenaire Faustine Noël.

Une journée en or pour Lucas Mazur ?

Un dimanche bien rempli pour Lucas Mazur, qui va disputer pas moins de deux finales olympiques en cette fin de semaine. Tout d’abord en simple (catégorie SL4) où il affrontera l’Indien Suhas Yathiraj pour décrocher sa première médaille d’or olympique. Le Français de 23 ans, champion du monde en 2017 et 2019, a été victime d'une malformation de la cheville dans sa jeunesse à la suite d'un AVC. Il affronte un adversaire qu’il connaît bien puisqu’il avait déjà battu l’Indien lors des phases de poules, deux sets à zéro. 

Lucas Mazur sera également en course pour le doublé puisqu’il disputera par la suite la finale du double mixte (catégorie SL3-SU5) avec Faustine Noël. Éliminée lors des phases de groupes en simple et en double femmes, la Française peut se rattraper en décrochant l’or, dimanche, pour ses premiers Jeux. À 27 ans, Noël, qui possède un handicap neuromoteur léger, a déjà remporté des titres avec Lucas Mazur. C’était en 2016 et 2018 lors des championnats d’Europe. Cette fois-ci, ils peuvent briller sur la plus grande scène sportive du monde.

C’est un duo indonésien Susanto Hary et Oktila Leani Ratri qui se dressera sur leur route. Un mauvais souvenir pour Faustine Noël, qui a perdu ses deux rencontres face à Oktila Leani Ratri cette semaine, à Tokyo.

Trois Français en course dans la dernière épreuve de tir

Cédric Fèvre, Didier Richard et Christophe Tanche seront présents dans les starting-blocks de la dernière épreuve de tir, le 50m carabine couché SH1 mixte. La dernière chance pour les Français de ramener une médaille dans l'Hexagone après plusieurs échecs ces dix derniers jours.

13e, 7e, 11e, 19e, Fèvre, Richard et Tanche ont toujours été loin du podium. C’est aussi la dernière occasion pour Cédric Fèvre de réaliser le doublé, lui qui avait récolté l’or il y a cinq ans à Rio en tir en carabine R3 à 10 mètres couché dans la catégorie SH1.

Des finales en sport collectif

Chez les femmes, les Etats-Unis et la Chine se disputent le titre olympique de volleyball fauteuil dimanche. Un remake de la finale 2016 à Rio. Il y a cinq ans, les Américaines s’étaient imposées trois sets à zéro.

Chez les hommes, les Etats-Unis seront aussi présents en finale du basketball fauteuil où ils tenteront de conserver leur titre. Ils sont opposés à une impressionnante équipe du Japon qui va disputer sur ses terres sa première finale olympique dans cette discipline.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux paralympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.