Paralympiques 2021 : une sixième médaille à venir en tennis de table, des finales d'athlétisme... Voici ce qu'il ne faut pas rater dimanche

Entre la médaille assurée en tennis de table, un combat pour le bronze en judo et les nombreuses finales sur la piste d'athlétisme, le programme de dimanche à Tokyo s'annonce chargé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le pongiste français Mateo Boheas va disputer sa première finale paralympique, le 29 août 2021. (G Picout)

Après un samedi particulièrement riche en médailles, place à la cinquième journée des Jeux paralympiques, dimanche 29 août. Si une médaille est d'ores et déjà garantie en tennis de table grâce à Mateo Boheas, les regards seront également tournés vers la piste d'athlétisme, où plusieurs athlètes peuvent prétendre à des podiums.

L'argent assuré en tennis de table

Il va apporter la sixième médaille de la délégation française de tennis de table, reste à connaître la couleur du métal. Le pongiste Mateo Boheas, assuré d'une médaille d'argent en tennis de table C10, dispute sa première finale paralympique face au Polonais Patryk Chojnowski.

>> Suivez la finale à partir de 11h45 en direct sur france.tv

Des chances de médailles en athlétisme

Plusieurs médailles sont attendues sur la piste d'athlétisme. Gloria Agblemagnon est engagée sur la finale du lancer du poids. A 23 ans, la para-athlète, atteinte de déficience intellectuelle, compte bien s'offrir un premier podium paralympique, seule compétition qui lui échappe.

>> Suivez la finale du lancer du poids F20 à partir de 12 heures sur france.tv

Après l'argent de Marie-Amélie Le Fur, au tour de Manon Genest de s'élancer. La jeune de femme de 28 ans, qui participe à ses premiers Jeux paralympiques, participera à la finale de saut en longueur T37. Championne de France et vice-championne d'Europe en titre avec un saut à 4,51 m, Manon Genest espère monter sur le podium à Tokyo.

>> Suivez la finale du saut en longueur T37 à partir de 12h12 sur france.tv

Trésor Gauthier Makunda, auteur du troisième meilleur temps des séries sur le 400 m T11, pourrait bien à nouveau monter sur un podium paralympique. Une performance que le para-athlète de 36 ans avait déjà réalisé à Pékin (en décrochant le bronze) et Athènes (médaillé d'argent).

>> Suivez l'athlétisme sur france.tv 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme aux Jeux paralympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.