Pays-Bas-France : les Bleus en huitièmes de finale de l'Euro 2024 si...

Après sa victoire poussive face à l'Autriche (1-0), la France a la possibilité de valider son billet pour la phase éliminatoire, dès vendredi (21 heures), contre les Pays-Bas.
Article rédigé par Othélie Brion
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Adrien Rabiot et N'Golo Kanté lors de l'entrée en lice de la France à l'Euro, face à l'Autriche, le 17 juin 2024, à Düsseldorf. (NIGEL KEENE / AFP)

Les Bleus peuvent déjà se permettre d’entrevoir les huitièmes de finale. Grâce à sa victoire face à l’Autriche (1-0), lundi, l’équipe de France s’est rapprochée de la phase éliminatoire et peut définitivement valider sa qualification pour les huitièmes de finale, vendredi 21 juin, à Leipzig, face aux Pays-Bas.

Mais pour cela, les coéquipiers de Kylian Mbappé n’ont pas le droit à l’erreur car un seul scénario leur garantit une place en huitièmes dès ce deuxième match de groupes. Franceinfo: sport a sorti papier et crayon pour élaborer tous les cas de figure possibles.

La victoire synonyme de qualification

Ce scénario idéal impose une victoire aux hommes de Didier Deschamps face aux Pays-Bas et en parallèle, un match nul entre la Pologne et l’Autriche, dans l’autre rencontre du groupe D, qui a lieu à 18 heures, ou une défaite des coéquipiers de Robert Lewandowski. Avec ce nouveau succès, l'équipe de France, avec six points, serait assurée de terminer à l'une des deux premières places de son groupe ou de figurer parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Un match nul pas pénalisant

En cas de match nul face aux coéquipiers de Virgil van Dijk, les Bleus seraient également en ballottage favorable. Même s’ils perdent leur dernier match, ils seraient, avec quatre points, en bonne position pour faire partie des quatre meilleurs troisièmes de groupe. Lors des deux précédentes éditions à 24 équipes, en 2016 et 2021, les équipes totalisant quatre points lors de la phase de poules ont toutes fait partie des meilleures troisièmes, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.

Une défaite rendrait l'élimination envisageable 

Si elle venait à perdre face aux Pays-Bas, l'équipe de France, devra en revanche attendre la dernière journée, mardi 25 juin, contre la Pologne pour valider son ticket. En cas de nouvel échec, rien ne lui garantit de rejoindre la phase finale de la compétition. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.