Euro 2024 : l'Autriche finit à la première place du groupe D devant la France après sa victoire folle contre les Pays-Bas

Pas encore qualifiés avant le match, les hommes de Ralf Rangnick ont dominé (3-2) des Oranje trop fragiles. Les deux équipes rallient les huitièmes de finale.
Article rédigé par Mateo Calabrese
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
L'Autrichien Romano Schmid célèbre son but contre les Pays-Bas, le 25 juin 2024 à l'Olympiastadion de Berlin (Allemagne). (SEBASTIAN CHRISTOPH GOLLNOW / DPA)

Les Autrichiens ont la peau dure. Annoncée comme potentielle surprise de l'Euro mais battue par les Bleus d'entrée (1-0), l'Autriche a finalement validé sa qualification pour la phase à élimination directe en dominant les Pays-Bas au terme d'une rencontre spectaculaire (3-2), mardi 25 juin, à l'Olympiastadion de Berlin (Allemagne).

Avec six points et grâce au match nul (1-1) concédé par l'équipe de France contre la Pologne, les hommes de Ralf Rangnick s'offrent même la première place du groupe. Les Pays-Bas sont également qualifiés, à la troisième place.

La première période était déjà plaisante, dominée par des Autrichiens (57 % de possession, sept tirs) rapidement devant au score grâce à un but contre son camp de Donyell Malen (6e), titularisé pour la première fois dans cet Euro. Mais la rencontre s'est véritablement emballée dans les 45 dernières minutes, avec une égalisation au retour des vestiaires de Cody Gakpo (47e), concluant d'une frappe enroulée une contre-attaque bien menée par Xavi Simons, entré dès la 35e minute pour relancer des Oranje trop ternes.

Un feu d'artifice en deuxième période

Romano Schmid a redonné l'avantage à l'Autriche d'une tête plongeante en conclusion d'une superbe action collective autrichienne (59e), alors que les Bataves dominaient de plus en plus outrageusement. La volée de Memphis Depay (75e) semblait rétablir l'équilibre d'un match où chaque équipe a eu sa période, mais Marcel Sabitzer, auteur d'un match majuscule, a fusillé le gardien néerlandais Bart Verbruggen en angle fermé à dix minutes du terme (80e), au moment où la France concédait l'égalisation, offrant la première place du groupe aux siens.

Déjà sortis de la même poule en 2021 mais éliminés en huitièmes de finale, l'Autriche et les Pays-Bas font au moins aussi bien cette année. Premiers de leur poule, les Autrichiens affronteront le deuxième du groupe F, qui peut encore être la Turquie, la République tchèque ou la Géorgie, et évitent la partie de tableau la plus difficile avec le Portugal, l'Espagne et l'Allemagne. Troisièmes, les Néerlandais affronteront le premier du groupe E, le premier du groupe C ou bien l'Espagne, qui a fini en tête du groupe B.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.