Euro 2024 : dos au mur, la Belgique se relance en battant une Roumanie valeureuse

Youri Tielemans et Kevin de Bruyne auront permis aux hommes de Domenico Tedesco de revenir à la hauteur de leurs adversaires du groupe E, samedi.
Article rédigé par Anna Carreau
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Youri Tielemans célébrant son but lors de Belgique-Roumanie à l'Euro 2024, le 22 juin. (ROLF VENNENBERND / AFP)

Les Diables rouges entrent enfin dans leur Euro. Après avoir été surpris par la Slovaquie lors de son premier match (défaite 0-1), la Belgique s'est rattrapée face à la Roumanie, en signant une solide victoire 2-0, samedi 22 juin, à Cologne (Allemagne). Grâce à un but précoce de Youri Tielemans et une réalisation tardive de Kevin De Bruyne, les hommes de Domenico Tedesco prennent leurs premiers points de la compétition et reviennent à hauteur de leurs trois autres adversaires, dans un groupe E très disputé.

Après avoir vécu la défaite des siens lors du premier match depuis le banc, le milieu de terrain d'Aston Villa Youri Tielemans a ouvert le score sur un but rageur inscrit du bout du pied à l'entrée de la surface, servi en remise par Romelu Lukaku, dos au but (1-0, 2e). Kevin De Bruyne l'a imité en seconde période pour faire le break, sur un long ballon de son gardien Koen Casteels (2-0, 80e).

Romelu Lukaku toujours maudit

Vivement critiqué pour ses nombreux mauvais choix lors du premier match face à la Slovaquie, Romelu Lukaku n'a pas renoué avec le chemin des filets face à la Roumanie. Enfin presque. Le numéro 10 de la Belgique a bien fait trembler ceux de Florin Nita mais a été signalé hors jeu pour un bras qui dépassait (63e). Déjà son troisième but annulé pour hors-jeu lors dans la compétition.

Avant ça, il avait vu un bout du pied de la défense roumaine repousser son tir (14e). En fin de match, Leandro Trossard a tenté de le rassurer en lui offrant une occasion en or sur un contre. Mais Romelu Lukaku a été devancé par Andrei Burca (83e). Six minutes plus tard, il a déposé le même défenseur roumain mais buté cette fois-ci sur Florin Nita d'un puissant tir croisé (89e).

Une Roumanie courageuse face à un gardien belge infranchissable

Dans un match vite devenu un duel de gardiens, la Roumanie n'a pas démérité, profitant du moindre contre plein axe pour venir perturber une charnière centrale belge encore friable. Qu'il s'agisse de coups de pied arrêtés, comme cette tête smashée de Radu Dragusin dès la 5e minute, ou de courses en profondeur, comme les deux échappées de Dennis Man (37e et 68e), les hommes d'Edi Iordanescu ont montré qu'ils n'avaient rien à perdre.

Mais face à eux se dressaient l'impressionnant Koen Casteels, auteur de quatre parades. Le gardien de Wolfsburg a même ponctué sa performance d'une passe décisive pour Kevin de Bruyne sur le second but. Une première pour un gardien dans un Euro depuis 2008.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.