Euro 2024 : la génération "maudite" belge, l'Ukraine quasiment à domicile... Le groupe E à la loupe

La Belgique reste la favorite de ce groupe mais devra se méfier, après être passée à la trappe dans une poule a priori à sa portée lors du dernier Mondial.
Article rédigé par Leni Sidoine
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le groupe E de l'Euro 2024. (France TV)

Le groupe E est peut-être le plus ouvert de cet Euro. Si la Belgique est invaincue depuis que Domenico Tedesco a pris la tête de l'équipe en février 2023, et semble favorite sur le papier, les trois autres équipes restent sur de bonnes dynamiques et sont capables d'embêter les Diables rouges. 

Lors des qualifications, la Roumanie a terminé première de sa poule devant la Suisse, quart de finaliste lors du dernier championnat d'Europe, puis la Slovaquie n'a perdu que deux matchs contre le Portugal. Quant à l'Ukraine, les hommes d'Andriy Chevtchenko sont passés tout proches de terminer devant l'Italie, tenante du titre. Les Ukrainiens ont dû passer par les barrages et ont finalement écarté la Bosnie-Herzégovine et l'Islande pour se qualifier. 

Le joueur : Romelu Lukaku

Le joueur belge a fini meilleur buteur des qualifications pour l'Euro 2024 avec 14 buts en huit matchs. En équipe nationale depuis 2010, le joueur de l'AS Roma a pris part à toutes les compétitions internationales majeures depuis la Coupe du Monde 2014. Il fait donc partie de l'équipe "maudite", avec des joueurs comme Kevin De Bruyne qui n'ont jamais rien gagné avec leur sélection malgré une des meilleures générations de leur histoire. Dans un groupe plutôt abordable, Romelu Lukaku et ses coéquipiers réussiront peut-être à créer la sensation dans une édition où on les attend moins. 

Le chiffre : 31

Depuis son indépendance en 1993, la Slovaquie fait partie des nations les plus jeunes de cet Euro avec la Tchéquie. Cela fait seulement 31 ans que les deux équipes jouent de leur côté après avoir appartenu à la Tchécoslovaquie pendant 73 ans. L'union des deux pays avait d'ailleurs remporté la compétition en 1976, face à l'Allemagne de l'Ouest. Une autre époque.

La surprise : La Roumanie

Pas qualifiée lors du dernier championnat d'Europe, la Roumanie a terminé première de son groupe de qualification pour l'Euro 2024 devant la Suisse, avec zéro défaite. Si l'équipe ne compte aucune star dans son effectif, elle dispose tout de même de bons joueurs avec du potentiel comme le défenseur central Radu Dragusin, qui a rejoint Tottenham cet hiver. La formation d'Edward Iordănescu pourrait aussi jouer la carte Ianis Hagi, fils de la légende Gheorghe Hagi, qui avait emmené sa sélection en quarts de finale de l'Euro en 2000.

L'anecdote : l'Ukraine intraitable sur le sol allemand

L'Ukraine quasiment à domicile. Depuis l'invasion russe en février 2022, la sélection ukrainienne dispute ses rencontres à l'extérieur de ses frontières. Pour jouer ses matchs, l'Allemagne l'a donc accueillie plusieurs fois. En quatre déplacements, les hommes d'Andriy Chevtchenko n'ont jamais perdu. Près de deux ans et demi après leur premier match "à domicile" loin de leurs terres, l'Ukraine reste donc imbattable sur le sol allemand. Peut-être un signe avant de débuter l'Euro, en Allemagne.

Le calendrier du groupe E

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.