Cet article date de plus d'un an.

Euro 2022 : intraitable, l'Angleterre domine la Suède et attend la France ou l'Allemagne en finale

Avec ce nouveau succès (4-0), mardi, les Anglaises continuent d'impressionner dans la compétition. 

Article rédigé par franceinfo: sport - Tom Nouvian
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les Three Lionesses britanniques célèbrent leur deuxième but contre la Suède en demi-finale de l'Euro, le 26 juillet 2022. (JUSTIN TALLIS / AFP)

Elles ne sont plus qu'à une marche d'accomplir leur rêve. Dans un Bramall Lane chauffé à blanc, l'Angleterre a largement dominé la Suède (4-0), mardi 26 juillet à Sheffield, en demi-finale du championnat d'Europe féminin 2022. Devant leur public, les attaquantes des Three Lionesses, portées par la meilleure buteuse de la compétition, Beth Mead, ont fait vivre un enfer à la défense suédoise.

Avec ce nouveau succès, les Anglaises continuent d'impressionner. Les protégées de Sarina Wiegman ont envoyé un message fort à leur futur adversaire. L'Allemagne et la France s'affrontent, mercredi, lors de l'autre demi-finale.

Beth Mead royale

Meilleure attaque de la compétition (20 buts en cinq matchs), onzième succès consécutif... Les chiffres donnent le tournis. Cependant, malgré ce score, la rencontre n'a pas été une promenade de santé pour l'Angleterre. Les Suédoises ont même été les premières à se créer une occasion, en touchant la barre transversale à la 8e minute. La pression était lisible sur le visage des Anglaises, bousculées physiquement par des Suédoises plus réalistes.

Mais l'Angleterre, enivrée par la ferveur des 28 624 supporters de l'écrin de Sheffield, a tout fait pour emballer la partie. La délivrance est venue de Beth Mead, la meilleure joueuse de la compétition. Idéalement placée dans la surface de réparation, la numéro 7 a réceptionné un centre en retrait avant d'enchaîner d'une demi-volée imparable en pivot. Son sixième but dans cette campagne européenne. Aucune joueuse n'avait fait mieux avant.

Libérées, les Anglaises ont finalement pu dérouler leur jeu habituel, particulièrement animé par les ailes et enchaîner les buts. L'ancienne lyonnaise Lucy Bronze a planté la deuxième banderille en début de seconde période avant qu'Alessia Russo ne signe le but de la compétition d'une subtile talonnade, après avoir buté une première fois sur la portière adverse.

Fran Kirby, la meneuse de jeu de Chelsea, a terminé le travail sur une frappe de loin, bien aidée par la faute de main d'Hedvig Lindahl. Dépassées par l'intensité de leurs adversaires les Suédoises n'ont jamais pu reprendre le cours de leur match. Deux fois finaliste de l'Euro, l'Angleterre retrouve ce stade de la compétition pour la première fois depuis 2009. A domicile, face à la France ou l'Allemagne, il sera difficile de déloger ces Three Lionesses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.