Euro 2022 : les Bleues éliminent les Pays-Bas et rejoignent les demi-finales pour la première fois de leur histoire

C’est la première fois que les Françaises accèdent à ce stade de la compétition, après avoir sorti les tenantes du titre néerlandaises (1-0 a.p).

Article rédigé par
De notre envoyée spéciale - Louise Le Borgne - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les Bleues célèbrent leur victoire contre les Pays-Bas en quart de finale de l'Euro 2022, le 23 juillet à Rotherham (Angleterre).  (FRANCK FIFE / AFP)

Les Bleues ont fait voler en éclats leur plafond de verre, d'un coup de pied bien trempé d'Eve Périsset. La France s'est imposée 1-0 face aux Pays-Bas en quarts de finale de l'Euro 2022, sur un penalty en prolongation, samedi 23 juillet à Rotherham (Angleterre). Après avoir échoué à ce stade en 2009, 2013 et 2017, les Bleues ont enfin dépassé leur palier couperet.

Pour leur quatrième match au New York Stadium de Rotherham, les Tricolores ont rapidement imposé un pressing intense aux championnes d'Europe. Plus agressives et rapides à la transition que leurs adversaires, les Françaises ont largement dominé la rencontre. La recette est désormais éprouvée : un gros coup de fouet d’entrée pour prendre les devants au score puis tempérer le jeu en seconde période pour palier une défense parfois fébrile. Appliquant au pied de la lettre la recette, Delphine Cascarino, Sandie Toletti, Melvine Malard et Grace Geyoro offraient un véritable festival offensif.

La dernière muraille

C'était sans compter sur Daphne van Domselaar. La gardienne batave a offert un numéro de haut vol, déjouant les plans tricolores. La portière de Twent [première division néerlandaise] a multiplié les parades, frustrant des Françaises de moins en moins patientes dans la construction. Moins timorées en seconde période, les Oranje ont fait trembler à leur tour les Bleues. Les prolongations se profilant, le scénario du quart de finale de l’Euro 2019, perdu aux tirs au but malgré une large domination française, pesait au-dessus des épaules des joueuses de Corinne Diacre.

Le salut est finalement venu d'un penalty obtenu en prolongation par Kadidiatou Diani et tiré avec autorité par Eve Périsset (102e). Touché du bout des doigts par Daphne Van Domselaar, la puissance mise dans la frappe par la future joueuse de Chelsea faisait néanmoins tomber la dernière barrière batave. Soulagées mais encore sous le coup des incursions néerlandaises, les Françaises n'entendaient pas se faire souffler sous le nez une demi-finale qui leur tendait enfin les bras.

Libérées au coup de sifflet final, les Bleues ont longtemps célébré leur victoire sur le rectangle vert. La malédiction des quarts de finale évacuée, après cinq éliminations à ce stade dans des grandes compétitions, une nouvelle étape se profile désormais. L'équipe de France retrouvera l'Allemagne en demi-finale, mercredi 27 juillet, au Stadium MK de Milton Keynes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.