Euro 2021 : "J'aurais pu sortir Pavard", touché face à la Hongrie, reconnaît Didier Deschamps

Le latéral des Bleus a été victime d'un nouveau choc en début de match, quelques jours après son K.O. contre l'Allemagne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Benjamin Pavard est mal retombé après un choc avec Attila Fiola. (DMITRIY GOLUBOVICH / ANADOLU AGENCY via AFP)

Benjamin Pavard était-il encore sonné face à la Hongrie ? Le latéral du Bayern Munich avait été K.O. après un choc avec Robin Gosens contre l'Allemagne. Jugé apte par le staff médical, il a subi un nouvelle chute impressionnante dès la première minute de jeu, après un contact avec Attila Fiola, retombant sur le dos et l'arrière du crâne. Didier Deschamps a reconnu que le joueur aurait pu être remplacé. 

Après la rencontre contre l'Allemagne, Benjamin Pavard avait reconnu avoir été K.O., "10-15 secondes" à la suite du coup de genou de Gosens reçu dans la tempe. Le joueur du Bayern avait alors repris ses esprits avant de poursuivre la rencontre, mais son état et la violence du choc avaient suscité des interrogations, jusqu'à l'UEFA, quant à une éventuelle commotion cérébrale. Au micro de l'émission Telefoot, dimanche 20 juin, Didier Deschamps a assuré que le protocole commotion avait été respecté : "Tout a été très bien fait par notre docteur. J'ai vu Benjamin en totale possession de ses moyens à l'entraînement." 

"C'était difficile pour lui", le défend Griezmann

Le sélectionneur avait alors décidé de l'aligner à nouveau face à la Hongrie, mais le latéral droit a de nouveau subi une mauvaise chute dès la première minute de jeu, avant de rendre une bien pâle copie. Il a notamment pris un carton jaune dès la dixième minute et a trop souvent été en retard ou dépassé par la vitesse de Fiola, comme sur le but hongrois. Didier Deschamps aurait-il dû le remplacer ? "J'aurais pu le sortir, mais je n'avais pas l'information, a répondu l'intéressé. Benjamin n'a pas communiqué sur son état, les joueurs veulent rester sur le terrain. Même si je préfère garder les cartouches de remplacement pour les phases offensives quand on est menés, j'aurais pu le sortir, je ne l'ai pas fait". Benjamin Pavard est finalement resté sur la pelouse jusqu'à la fin du match. 

Antoine Griezmann, présent en conférence de presse, est également revenu sur le match de son coéquipier. "Ben a eu un peu de mal en première période, mais avec toujours l'excuse du soleil, il faisait super chaud, a souligné l'attaquant de Barcelone. Il était un peu seul avec le ballon car je ne suis pas un ailier qui va rester ouvert pour jouer des un contre un, c'était difficile pour lui de trouver quelqu'un devant lui. Défensivement, il gagne des duels, il en perd, c'est la vie d'un latéral. J'essaye de l'aider, mais beaucoup moins sur ce dernier match car la Hongrie n'avait pas le ballon. On a un très bon latéral avec lui et on est fiers de l'avoir." 

Entre Raphaël Guerreiro et Diogo Jota, Benjamin Pavard fera face à un nouveau défi sur son côté, mercredi contre le Portugal. Un succès des Bleus passera forcément par une sérénité retrouvée du défenseur du Bayern. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.