Euro 2021 : les Pays-Bas vainqueurs contre l'Ukraine au terme d'un match spectaculaire

Absents de l’Euro depuis l’édition 2012, les Néerlandais ont ponctué leur grand retour dans la compétition par une victoire arrachée contre l’Ukraine dimanche soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Georginio Wijnaldum a libéré les Pays-Bas en ouvrant le score contre l'Ukraine le 13 juin 2021. (PETER DEJONG / POOL)

Après les entrées en lice immaculées de l'Italie, de la Belgique et de l'Angleterre, les Pays-Bas ont dû se salir les mains pour entamer l'Euro 2021 par une victoire. Les joueurs de Frank de Boer sont venus à bout de l'Ukraine, dimanche 13 juin (3-2), devant leur public à la Johan Cruyff Arena d'Amsterdam. Face à un adversaire accrocheur et doué techniquement, un avantage au score de 2-0 à quinze minutes de la fin du temps réglementaire n'aura pas suffi à se mettre définitivement à l'abri.

Cinq buts en deuxième période

Georginio Wijnaldum avait pourtant montré la voie au retour des vestiaires, après un premier acte agréable mais dépourvu de but. Opportuniste, le nouveau joueur du Paris Saint-Germain a marqué dans un but délaissé par le gardien Georgiy Bushchan, occupé à repousser le centre au sol dangereux de Denzel Dumfries (52e). Les Oranje ont doublé la mise six minutes plus tard grâce à leur attaquant Wout Weghorst (58e), au bon endroit au bon moment pour reprendre de volée l'intervention légère de Mykola Matvienko sur Dumfries.

Ils pensaient alors avoir fait le plus dur en assommant leur adversaire du soir. Mais alors qu'il ne restait que quinze minutes de jeu, Andriy Yarmolenko a réveillé les siens en inscrivant la première merveille de l'Euro. Pas attaqué aux vingt mètres, l'ailier de West Ham a décoché une frappe puissante et plongeante dans la lucarne d'un Maarten Stekelenburg impuissant (75e). Il n'en fallait pas plus pour raviver la flamme ukrainienne. Quatre minutes plus tard, Roman Yaremchuk a égalisé sur un coup franc déposé par Ruslan Malinovskyi sur sa tête (79e).

Dumfries omniprésent, le bijou de Yarmolenko

Malgré le scénario du match, les Pays-Bas ont trouvé les ressources pour repasser devant in extremis. Déjà impliqué sur les deux premiers buts, Denzel Dumfries s'est cette fois mué en buteur, en reprenant victorieusement un centre de la gauche de l'entrant Nathan Aké (84e). De quoi récompenser la prestation aboutie dans le jeu de son équipe et lui empêcher d'être plombée par ses largesses défensives.

Après les entrées en lice immaculées de l'Italie, de la Belgique et de l'Angleterre, tous vainqueurs sans encaisser le moindre but, les Pays-Bas ont dû s'employer dès leur premier match. Mais grâce à cette victoire de caractère, face à un adversaire qui avait déjà posé des problèmes à la France en qualifications du Mondial 2022 le 24 mars dernier (1-1), les coéquipiers de Memphis Depay n'auront pas à attendre pour entrer dans le bain de l'Euro 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.