Euro 2021 : le président de l'UEFA Aleksander Ceferin ne veut pas d'un nouvel Euro itinérant

Dans une interview, le président de l'UEFA est revenu sur le format itinérant de l'Euro 2021, qu'il juge "injuste" et "difficile à mettre en oeuvre".

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Aleksander Ceferin, lors de la demi-finale de l'Euro 2021 à Wembley, entre l'Angleterre et le Danemark. (CATHERINE IVILL / POOL / AFP)

"Injuste" pour les équipes et les supporters. Dans une interview accordée à la BBC, le président de l'instance dirigeante du football européen Aleksander Ceferin a fait savoir qu'il ne soutiendrait pas un nouvel Euro itinérant, s'il était présenté. Après avoir salué le projet porté par Michel Platini lorsqu'il était encore à la tête de l'UEFA, Ceferin a reconnu un projet "trop difficile à mettre en oeuvre" et injuste pour les équipes. "Certaines équipes ont parcouru 10 000 kilomètres et d'autres n'en ont fait que 1 000", a-t-il ajouté.

Les supporters entre deux villes

Même sort pour les supporters, qui devaient "être à Rome, puis se rendre à Bakou", pour espérer voir leurs équipes jouer, dans un contexte sanitaire tendu qui plus est. Alors que chaque pays vit la sortie de crise à son rythme, maintenir l'Euro dans 11 villes semblait ambitieux. En France, un foyer de contaminations a été détecté dans les Vosges, après le retour de neuf supporters de Budapest, pour assister à l'Euro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.