Euro 2021 : le Portugal se libère face à la Hongrie après un âpre combat

Le Portugal s'est imposé dans la difficulté face à la Hongrie lors du premier match du groupe F, à l'Euro 2021 (3-0). 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cristiano Ronaldo et André Silva face à la Hongrie. (ALEX PANTLING / POOL)

Devant son public de la Puskas Arena de Budapest, la Hongrie, très athlétique, a soumis le Portugal à un dur combat pendant 80 minutes. Mais les Hongrois ont craqué dans les dix dernières minutes, encaissant trois buts dont un doublé de Cristiano Ronaldo. Avec onze buts, le Portugais devient le meilleur buteur de l'histoire de l'Euro devant Michel Platini (neuf buts). 

Dans un match assez brouillon, le Portugal a essayé de construire mais les hommes de Fernando Santos ont buté sur la défense hongroise bien regroupée pendant 80 minutes. Ils se sont procurés la première occasion, en contre-attaque dès la 5e minute, mais Gulacsi a détourné la frappe de Diogo Jota, qui a peut-être oublié Cristiano Ronaldo sur cette action. Les Hongrois, rugueux, ont ensuite empêché les Portugais de construire, en se jetant sur tous les ballons. 

Tout s'est décidé en fin de match

Les partenaires de Ronaldo ont alors tenté de renverser le jeu pour étirer le bloc hongrois et amener le danger par les ailes, ce qui a davantage fonctionné en fin de première période. A la 40e minute, Diogo Jota, très remuant, a tenté une frappe en pivot servi par Nelson Semedo, mais Gulacsi, bien positionné, l’a arrêtée. Quelques minutes plus tard, Cristiano Ronaldo, seul face au but, ouvrait trop son pied pour reprendre un centre de Guerreiro.

Dans une deuxième période toujours très brouillonne, Bruno Fernandes a tenté de faire sauter le verrou hongrois sur une frappe lointaine à la 67e minute. Et les Hongrois, vaillants jusqu’à la 84e minute, ont craqué. Après un centre contré, Raphael Guerreiro a ouvert le score sur une frappe détournée, elle aussi. Tout s’est ensuite rapidement enchaîné, et Cristiano Ronaldo a converti un penalty avant d’enfoncer la Hongrie sur un doublé dans le temps additionnel. 

Les Bleus doivent s’attendre à un combat physique

Dans un 3-5-2 très défensif, les Hongrois étaient partout pour empêcher les Portugais de combiner. Partout, mais surtout regroupés dans leurs 30 derniers mètres, rendant le Portugal et ses 70% de possession stériles pendant plus de 80 minutes.

Capitaine et attaquant de pointe, Adam Szalai a été l’illustration de cette stratégie défensive hongroise. L’avant-centre a énormément couru pour participer à la récupération puis se projeter rapidement en contre sur les quelques occasions hongroises. A la 37e minute, sur coup franc, c’est lui et son mètre quatre-vingt-treize qui étaient recherchés, mais sa tête finissait dans les gants de Rui Patricio. 

Prochains adversaires de la Hongrie samedi 19 juin (15h), les Bleus doivent s'attendre à un même combat physique face à des joueurs très athlétiques qui se jettent sur chaque ballon, devant une Puskas Arena remplie à 100% de sa capacité. Les Hongrois adopteront certainement une stratégie défensive similaire pour faire déjouer les Bleus. Les hommes de Didier Deschamps devront se montrer précis dans les petits espaces pour s'en sortir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.