Euro 2021 : bilan, équipe-type, sélectionneur... La fiche d'identité du Portugal

Tout ce qu'il faut savoir sur l'équipe du Portugal, troisième adversaire de l'équipe de France à l'Euro 2021, mercredi 23 juin à Budapest.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Emmené par Cristiano Ronaldo (gauche) et Bruno Fernandes (droite), le Portugal va tenter de conserver son titre de champion d'Europe. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Son bilan à l'Euro

Seulement qualifié pour le tableau final lors de deux des dix premières éditions de l'Euro, le Portugal a changé de dimension dans les années 2000. La Selecção est désormais l'un des épouvantails du football européen. Présente à quatre reprises dans le dernier carré lors des cinq dernières éditions, elle a décroché le Graal en 2016 en France. Le Portugal est systématiquement sorti sain et sauf des poules lors des six dernières éditions de l'Euro.

Son bilan contre la France

Avant de craquer en finale de l'Euro 2016 après une prolongation éprouvante, la France a longtemps été considérée comme le bourreau du Portugal. De 1978 à 2015, dix matchs ont opposé les deux sélections. Les dix ont été remportés par les Bleus. Si le souvenir de 2016 est encore douloureux, les hommes de Didier Deschamps ont de quoi se rassurer.

Le Portugal n'a plus battu l'équipe de France dans le temps réglementaire depuis le 16 avril 1975 (2-0), à l'époque d'Henri Michel et de Marius Trésor. Et l'affront de la finale perdue n'a pas créé de complexe chez les Bleus, qui sont restés invaincus lors des deux confrontations post-Euro 2016 : un nul 0-0 au Stade de France et une victoire 1-0 à l'Estadio de la Luz, les deux fois en Ligue des Nations et en 2020.

Le joueur clé : Cristiano Ronaldo

Il est impossible d'évoquer le Portugal sans parler de Cristiano Ronaldo. À maintenant 36 ans, le quintuple Ballon d'Or repousse les limites de son sport en disputant son cinquième Euro avec la Selecção. En marquant trois buts sur les deux premiers matchs de son équipe, il est tout simplement devenu le meilleur buteur de l'histoire de la compétition, effaçant Michel Platini des tablettes.

S'il a déjà tout gagné, "CR7" est du genre glouton. Le prochain record dans sa ligne de mire est celui du plus grand nombre de buts marqués par un joueur en sélection. Il n'est plus qu'à trois unités d'égaler l'Iranien Ali Daei (109 buts). L'attaquant de la Juventus Turin rêve également de disputer pleinement une finale de compétition internationale majeure avec le Portugal. Face à la France en 2016, sa sortie sur blessure après seulement 25 minutes de jeu lui avait sûrement gâché la saveur du triomphe.

Le sélectionneur : Fernando Santos

Après avoir dirigé la Grèce entre 2010 et 2014, Fernando Santos fait les beaux jours du Portugal depuis maintenant sept ans. Le sacre de son équipe, solide et pragmatique, à l'Euro 2016, a offert à la Selecção son premier trophée international majeur. Celui qu'on surnomme "l'ingénieur", en raison de sa formation universitaire, a complètement transformé le jeu d'une sélection qui brillait surtout par fulgurances.

"Dès son premier jour à la tête de la sélection nationale, il a dit que notre priorité était de gagner", confiait le buteur de la finale, Eder, à Goal France au printemps. La force de Santos est aussi d'avoir su persuader ses joueurs qu'ils étaient capables de remporter une compétition prestigieuse. Vainqueur de la Ligue des Nations en 2019, il a la pleine confiance de sa Fédération, qui a prolongé son contrat jusqu'en 2024.

L'équipe type

Le onze-type présumé du Portugal à l'Euro 2021. (FRANCEINFO / OLIVIER ESCHER)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.