Euro 2021 : après le réveil, la libération pour Harry Kane

Critiqué pour ses prestations fantomatiques de la phase de groupes, Harry Kane a retrouvé la recette pour marquer à l'Euro 2021, d'abord face à l'Allemagne puis face à l'Ukraine samedi soir, en quarts de finale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Harry Kane, libéré après son deuxième but contre l'Ukraine en quarts de finale de l'Euro 2021 à Rome, samedi 3 juillet. (ALESSANDRO GAROFALO / AFP)

Deux Harry Kane auront pris part à l’Euro 2021. Le premier, méconnaissable, est resté muet lors de chacun des trois matchs de phase de groupes de l’Angleterre. Le second, lui, a brillé par sa capacité à construire les succès de son équipe. Après son réveil contre l’Allemagne en huitièmes de finale, l’attaquant de Tottenham a remis le couvert contre l’Ukraine (4-0), samedi 3 juillet, mais cette fois avec un doublé pour offrir aux Three Lions leur première qualification en demi-finales d’un Euro depuis 1996.

Il n'y a pas de doute. Kane n'avait pas perdu son sens du but dans les méandres du doute. Il n'a mis que trois minutes pour le rappeler en ouvrant le score lors du quart de finale. Quand Raheem Sterling s'est arraché pour glisser un ballon dans la surface adverse, évidemment le numéro 9 qu'il est rôdait dans les parages pour se jeter devant Georgiy Bushchan (4e). Bis repetita en deuxième période, avec cette fois un coup de tête entre les jambes du gardien après un centre de Luke Shaw, pour porter la marque à 3-0 juste après le retour des vestiaires (50e).

Comme un ouragan

L'attaquant des Spurs est apparu complètement décomplexé, à l'image de sa reprise de volée spontanée du pied gauche sur un mauvais dégagement ukrainien, repoussée par un Bushchan aérien (62e). Et grâce à ces deux buts, Harry Kane est mine de rien arrivé à hauteur d'une légende du football anglais, égalant Alan Shearer avec neuf buts marqués en tournoi majeur. Un but contre le Danemark en demi-finale et il rejoindrait Gary Lineker, réalisateur anglais le plus prolifique en Coupe du monde et Euro avec l'Angleterre (10). "Il fallait juste que tout se passe un peu mieux", a réagi expéditivement Kane après la rencontre.

Son sélectionneur Gareth Southgate n'a jamais douté de lui. Depuis le début de la compétition, Kane n'a jamais été écarté du onze titulaire ni du brassard de capitaine. "C'est notre joueur le plus important. Il est fondamental, non seulement pour les buts qu'il marque, mais aussi pour notre jeu, dans la construction et pour tout ce qu'il apporte. Je sais qu'il y aura beaucoup de questions qui seront posées à son sujet, mais il est déjà passé par là 100 fois", tempérait déjà Southgate après le match complètement manqué de son attaquant contre l'Écosse.

Une trajectoire similaire à celle de Shearer

À l'image de Karim Benzema, dont Antoine Griezmann avait promis que "le robinet allait finir par couler", le sélectionneur des Three Lions confiait mercredi dernier qu'il voyait pour son joueur une trajectoire similaire à celle de son ancien coéquipier Alan Shearer avant l'Euro 1996. "Je me souviens qu'Alan n'avait pas marqué contre la Chine [lors du dernier match de préparation]. C'était un autre match sans marquer et vous pouviez sentir ce que ça produisait en lui. Tout a changé une fois qu'il a marqué [contre la Suisse]".

Shearer avait alors inscrit cinq buts et était devenu le meilleur buteur du tournoi, joué en Angleterre à l'époque. Mais cela n'avait pas suffi à son pays pour écarter l'Allemagne de sa route vers la finale (1-1, 6-7 t.a.b). À l'évidence, le capitaine Harry Kane sera prêt à laisser de côté les lauriers individuels contre un parcours plus long de sa sélection, à qui les portes de la finale ne se sont jamais ouvertes dans l'histoire de l'Euro.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.