Angleterre-Allemagne : des Anglais dominateurs filent en quarts de finale de l'Euro

Dans une ambiance électrique à Wembley, les Anglais se qualifient pour les quarts de finale (2-0). 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les Anglais exultent après le but de Raheem Sterling face à l'Allemagne le 29 juin. (MATTHEW CHILDS / AFP)

Pour son 300e match international à Wembley, l'Angleterre a ravi ses supporters en transe qui garnissaient les tribunes de la mythique arène. Dans une rencontre équilibrée face à l'Allemagne, les Three Lions ont été plus efficaces et Raheem Sterling a délivré les siens à quinze minutes de la fin de la rencontre, avant qu'Harry Kane ne double la mise en ouvrant enfin son compteur dans l'Euro. L'Allemagne est donc éliminée et Joachim Löw a dirigé son dernier match à la tête de la Nationalmannschaft. La sélection de Gareth Southgate affrontera le vainqueur du match Suède-Ukraine en quart de finale. 

Après le Portugal et la France, l'Allemagne, dernière rescapée du groupe F, passe à son tour à la trappe. Dans un Wembley rempli de 40 000 spectateurs hostiles aux Allemands dès les hymnes, les hommes de Joachim Löw n'ont pas réussi à forcer le verrou anglais. Il faut dire que le sélectionneur des Three Lions avait aligné un bus à impériale londonien, avec 7 joueurs à vocation défensive dans son 3-4-3, laissant Phil Foden et Jack Grealish sur le banc. 

Dans une première mi-temps équilibrée, ce sont les Allemands qui ont mis en premier le pied sur le ballon, mais ils ont tout de même connu quelques difficultés sur les ailes où Bukayo Saka et Luke Shaw, très remuants, ont contraint Antonio Rüdiger et Matthias Ginter à être avertis dès le début de la rencontre. Alors que Sterling a tenté sa chance de loin, obligeant Manuel Neuer à une parade, Harry Kane est resté invisible jusqu'à la fin de la première période, avec seulement 9 ballons touchés. 

L'entrée de Jack Grealish déterminante

Les Allemands ont mieux entamé la deuxième période, avec une superbe reprise de volée signée Kai Havertz, brillamment repoussée par Jordan Pickford (48e). Devant le score nul et vierge, les deux coachs ont décidé de passer la vitesse supérieure, à la 68e minute, en faisant entrer Serge Gnabry côté allemand et Jack Grealish côté anglais. Le second s'est montré bien plus influent et que le Bavarois.

Sept minutes après son entrée en jeu, le meneur de jeu d'Aston Villa a décalé Luke Shaw, qui a servi Raheem Sterling, auteur de son troisième but dans l'Euro. Et alors que Thomas Müller n'est pas parvenu à tromper Pickford en contre, c'est finalement Harry Kane, plus en vue en seconde période, qui a anéanti les espoirs allemands… sur une passe décisive de Jack Grealish. Après un match maîtrisé, l'Angleterre conserve sa cage inviolée dans cet Euro, et se qualifie pour les quarts de finale.

L'Allemagne étant éliminée, Joachim Löw, qui avait annoncé son départ à l'issue de la compétition, a donc dirigé la sélection allemande pour la dernière fois. Il l'a menée la durant 197 matches et a notamment remporté la Coupe du monde en 2014. Une page se tourne pour la Nationalmannschaft, qui sera désormais entraînée par Hansi Flick. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.