L'Angle éco, France 2

VIDEO. Un trafic de tickets organisé par des voyagistes ferait perdre 1 million d'euros par an au musée du Louvre

"Il y a des agences en Chine qui organisent les rotations de leurs groupes sur la base de la réutilisation des billets", affirme une guide du musée du Louvre. Extrait de "L'or des vacances", une enquête de "L'Angle éco", diffusée le 31 mai sur France 2.

Voir la vidéo
L'Angle éco / France 2

A neuf heures du matin, le magazine "L’Angle éco" (Facebook, Twitter, #Langleco) retrouve des loueurs d'audioguides qu'il filme discrètement devant les distributeurs de tickets du musée du Louvre à Paris.

Un homme et une femme sont occupés à acheter des centaines de billets à 15 euros, valables toute la journée. Ils vont être distribués à des groupes de touristes avant d'être récupérés et réutilisés plusieurs fois jusqu'au soir.

Un billet d'entrée utilisé jusqu'à sept fois dans la journée !

Une guide qui côtoie ces groupes accepte de témoigner anonymement par téléphone. Elle confirme l'existence de ce trafic : "Un billet censé être utilisé par une personne va pouvoir l'être par cinq, six ou sept autres parfois."

"Il y a des agences en Chine qui organisent les rotations de leurs groupes sur la base de la réutilisation des billets", précise-t-elle. Ce trafic coûterait au minimum 1 million d'euros par an au musée du Louvre, selon une source interne à l'établissement.

Extrait de "L'or des vacances", une enquête de "L'Angle éco", diffusée le 31 mai sur France 2.

L\'ANGLE ECO / FRANCE 2
L'ANGLE ECO / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / L'ANGLE ECO / FRANCE 2)