Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Johnny accusé d'évasion fiscale : la "clarification n'est pas complète", selon le député Galut

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une enquête parue dans la presse suisse accuse le chanteur de bénéficier abusivement de la fiscalité helvétique avantageuse. Le député Yann Galut avait réclamé des explications.

Johnny Hallyday s'est défendu, vendredi 17 janvier, face aux accusations de la télévision suisse laissant entendre qu'il bénéficiait à tort d'un régime local avantageux, en affirmant que sa situation fiscale était "claire et transparente". L'artiste et sa famille auraient passé seulement 15 jours l'année dernière dans sa résidence à Gstaad, en Suisse, selon des journalistes de la Radio Télévision Suisse.

Le député socialiste Yann Galut, ex-rapporteur du projet de loi sur la fraude fiscale à l'Assemblée nationale, avait ainsi appelé le chanteur à clarifier sa situation, jeudi 16 janvier. "Il faut savoir à partir de quand il est résident américain", a-t-il réagi sur France 3 après avoir écouté les arguments du rockeur. "Il nous a apporté un début de réponse de clarification, mais cette clarification n'est pas complète", estime le député du Cher qui ajoute : "A partir du moment où il est installé à l'étranger, il a l'obligation de passer là aussi six mois aux Etats-Unis de manière complète"

Pour Yann Galut, "il appartient à l'administration fiscale française de procéder à ces vérifications". Interrogé à ce sujet, le ministre du Budget Bernard Cazeneuve s'est retranché vendredi derrière le secret fiscal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.