Seychelles : un patrimoine marin sanctuarisé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Seychelles : un patrimoine marin sanctuarisé
France 2
Article rédigé par
N. Bertrand, J. Barrère - France 2
France Télévisions

Pour préserver leur patrimoine naturel qui attire de nombreux touristes, les Seychelles ont décidé de sanctuariser 30% de leurs eaux territoriales. Une incitative qui profite à l'environnement et à l'économie. 

Les touristes viennent du monde entier pour admirer ses trésors et se baigner dans ses eaux. Les Seychelles accueillent 500 visiteurs chaque jour, depuis la réouverture du pays. Autant de passionnés de nature venus plonger au milieu des coraux, à la rencontre de tortues, de poissons clowns et de murènes. La présence de cette faune, l'une des plus riches au monde, est indispensable pour l'archipel, car ce sont eux qui attirent les touristes, desquels dépend 80% de l'économie

Protéger le sanctuaire marin

Pour protéger ce patrimoine naturel, le pays créé une des plus grandes zones de protection marine au monde, sanctuarisant 30% de ses eaux territoriales. Les garde-côtes sont chargés de surveiller les braconniers, qui pêchent illégalement, et de contrôler les plaisanciers, auprès de qui ils prélèvent l'écotaxe. De nombreux scientifiques œuvrent également sur place pour protéger la vie sous-marine. Une équipe a même créé une pépinière à 10 mètres de profondeur, pour favoriser le développement des coraux. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.