"Squid Game" : les fantasmes autour de la série de Netflix

Publié Mis à jour
SJT SQUIDGAME FANTASMES
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. Vogel, H. Desmarest - franceinfo
France Télévisions

Avec plus de 111 millions de téléspectateurs depuis son lancement, la série "Squid Game" bat tous les records d’audience sur Netflix. Son scénario reprend l’idée maintes fois utilisée dans des fictions d’une élite ultra-violente qui asservit le peuple et cela suscite quelques fantasmes sur les réseaux sociaux.

Squid Game repose sur un scénario ultra-violent sur fond de complot qui suscite quelques fantasmes. Sur Twitter, des internautes font le parallèle avec la crise sanitaire et expliquent que ce qui se passe dans la série de Netflix n'est pas si loin que ce que nous vivons : "J'ai regardé la série Squid Game. Il y a une scène qui m'a fait penser à ce que font les élites sur nous, petit peuple" ; "Macron a dit : masque obligatoire et vaccination obligatoire ! Ceux et celles qui ne jouent pas le jeu sont éliminés de la vie sociale !"

Une dénonciation du capitalisme

Comme James Bond ou Matrix, Squid Game construit son scénario autour d'un plan monstrueux piloté en secret par une organisation toute puissante. Un élément de fiction qui n'a rien de nouveau. "Le jeu est géré par une forme de société secrète internationale où la nationalité de ses membres qui paient pour ces jeux du cirque est secrète. Ce n'est pas très original et neuf", estime Pierre Langlais, journaliste spécialiste des séries pour Télérama.

Dans Squid Game, c'est avant tout la violence du capitalisme qui est dénoncée. Cette fiction raconte le parcours de Sud-Coréens surendettés qui, pour gagner de l'argent, acceptent de participer à des défis cruels jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Avec son contenu politique, sa morale universelle et son esthétique ultra-violente, Squid Game n'a pas fini d'alimenter tous les fantasmes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.