Pompéi : une momie particulièrement bien conservée découverte par des archéologues

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pompéi : les archéologues ont découvert une momie très bien conservée
France 3
Article rédigé par
A.Mikoczy, L.Tositti - France 3
France Télévisions

Pompéi (Italie) continue de révéler ses secrets. La dernière découverte en date est la momie d’un esclave affranchi, dans un état de conservation exceptionnel. La tombe en dit long sur la vie culturelle de la cité antique, ensevelie quelques années plus tard par les cendres du Vésuve.

De Pompéi, on croit tout savoir. Rasée de la carte en quelques heures, la ville italienne est devenue un site archéologique, et désormais un musée à ciel ouvert où l’empreinte des victimes pétrifiées est particulièrement émouvante. Ce que l’on sait moins, c’est qu’un tiers du site n’a pas encore été fouillé, ainsi que les abords immédiats de la cité. C’est là que les archéologues viennent de faire une incroyable découverte.

De très bonnes conditions de conservation

Dans une tombe isolée, le corps particulièrement bien conservé de Marcus Venerius Secundio, mort 10 ans avant l’éruption du Vésuve. Il n’a pas souffert de la catastrophe, au contraire : sa tombe a comme été protégée. Conservé dans une chambre funéraire hermétiquement close, le squelette, qui a 2 000 ans, a bénéficié de très bonnes conditions de conservation. Certaines parties du corps semblent momifiées, il y a même des cheveux sur le crâne et les restes d’une oreille.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.