"Paris Match" révèle la liaison entre Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg

Les deux anciens ministres avaient quitté le gouvernement de Manuel Valls avec fracas fin août. 

Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg, à l\'Elysée, le 18 septembre 2013.
Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg, à l'Elysée, le 18 septembre 2013. (ERIC FEFERBERG / AFP)

"Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, love story à San Francisco", titre le magazine people Paris Match dans son édition datée du jeudi 11 septembre. La photo de couverture montre les deux anciens membres du gouvernement en train de prendre un selfie, le député de Saône-et-Loire ayant la main sur l'épaule de l'ex-ministre de la Culture.

Joint par BFMTV, un proche d'Arnaud Montebourg a confirmé l'existence de ces clichés à la chaîne d'information et leur publication dans la presse jeudi.

Les deux premiers à quitter le gouvernement

La révélation de cette liaison interpelle à cause du contexte politique dans lequel elle intervient : Aurélie Filippetti et Arnaud Montebourg ont tous les deux quitté le gouvernement de Manuel Valls avec fracas fin août, en compagnie de Benoît Hamon.

Arnaud Montebourg avait lui-même annoncé son départ lundi 25 août, après la démission du gouvernement. Dans une lettre ouverte publiée dans Le Monde (article payant) adressée au président et au Premier ministre, Aurélie Filippetti avait pour sa part déclaré qu'elle n'était "pas candidate à un nouveau poste ministériel", préférant "la loyauté à ses idéaux" au "devoir de solidarité" gouvernementale.

Soutien surprise de Filippetti à Montebourg

La crise a trouvé son origine lors de la Fête de la rose, le week-end précédent, pendant lequel Arnaud Montebourg a tenu des propos contraires à la ligne fixée par l'exécutif. "Aujourd'hui, l'entêtement et l'obstination à poursuivre les politiques de réduction des déficits est une erreur qui risque d'être mortelle. Il faut avoir l'intelligence d'en sortir", avait-il déclaré.

Sur Twitter, Aurélie Filippetti avait fait part de son soutien à son collègue : "Je souhaite une belle journée à #Frangy2014 à @montebourg et @benoithamon", un geste qui avait fait lever quelques sourcils, la ministre n'étant pas présente au rassemblement.