Pays-Bas : des militants écologistes s'en prennent au tableau "La Jeune Fille à la perle" de Vermeer

Deux personnes se sont rapprochées du tableau et une troisième a jeté dessus une substance inconnue, mais l'œuvre, protégée sous verre, n'a pas été endommagée, a précisé jeudi le musée néerlandais Mauritshuis.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un activiste en train de se coller le crâne au tableau "La Jeune Fille à la perle", au musée Mauritshuis de La Haye (Pays-Bas), le 27 octobre 2022. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER / STEVEN BAKKER)

Une nouvelle œuvre d'art visée. Trois personnes ont été arrêtées, jeudi 27 octobre, par la police néerlandaise pour "violence publique contre des biens" après que des militants écolologistes ont pris pour cible le tableau La Jeune Fille à la perle de Johannes Vermeer, ont déclaré le musée Mauritshuis de La Haye (Pays-Bas) et la police à l'AFP.

Deux personnes se sont rapprochées du tableau et une troisième a jeté dessus une substance inconnue, mais l'œuvre, protégée sous verre, n'a pas été endommagée, a précisé le Mauritshuis dans un communiqué à l'AFP. Des images sur les réseaux sociaux montraient des militants portant des t-shirts "Just Stop Oil".

Le groupe Just Stop Oil a lancé début octobre une série d'actions et de blocages quotidiens à Londres, où ils ont notamment lancé de la soupe sur le tableau Les Tournesols de Van Gogh (protégé par une vitre) à la National Gallery, aspergé de peinture une concession Aston Martin, ou entarté la statue de cire du roi Charles III au musée Madame Tussauds. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.