L'Hémicycle de l'Assemblée sera fermé de début juillet à fin septembre 2020 en raison de travaux d'étanchéité

Selon une lettre du président de l'Assemblée nationale, il s'agit de réparer la toiture de la salle des séances. Sa dernière rénovation complète date en effet de 1910. 

L\'Hémicycle de l\'Assemblée nationale, le 19 novembre 2019.
L'Hémicycle de l'Assemblée nationale, le 19 novembre 2019. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

"Cœur battant de la démocratie française depuis plus de 200 ans, le Palais-Bourbon a subi les outrages du temps et est, en certains endroits, fortement dégradé." Ainsi débute le courrier envoyé, le 29 octobre, à un député par le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, et que franceinfo a pu consulter. L'ancien ministre informe les parlementaires que l'Hémicycle du Palais-Bourbon sera fermé "des premiers jours de juillet jusqu'à la fin de septembre 2020, empêchant l'organisation de toute séance pendant trois mois". Cette information avait déjà été publiée dans Libération, le 1er novembre. 

"On est à la limite des infiltrations d'eau"

En cause : la réalisation de travaux car l'étanchéité "de la toiture de la salle des séances dont la dernière rénovation complète remonte à 1910" n'est plus assurée. "Il vaut mieux prévenir que guérir", explique à franceinfo l'entourage de Richard Ferrand, ajoutant que l'"on est à la limite des infiltrations d'eau". Ces trois mois de travaux serviront à "mettre un faux plafond" et lanceront d'autres travaux qui doivent durer deux ans. 

Est-ce une situation inédite ? "Ce qui était inédit, ce sont les sessions extraordinaires [qui ne peuvent intervenir qu'entre juillet et septembre à la demande du Premier ministre ou de la majorité des membres de l'Assemblée nationale] qui sont devenues la norme", répond-on au cabinet du président. Afin de compenser en partie l'indisponibilité de l'Hémicycle cet été, l'Assemblée siégera une semaine de plus durant la session ordinaire.