INFO FRANCEINFO. "Il pleut parfois sur les députés" : les travaux de rénovation de l'Assemblée nationale vont coûter 25 millions d'euros en 2020

Les plus gros postes de dépenses concernent l'hôtel de Broglie, l'hôtel de Lassay et la toiture de l'hémicycle.

L\'Assemblée nationale à Paris.
L'Assemblée nationale à Paris. (NOÉMIE BONNIN / FRANCE-INFO / RADIOFRANCE)

Le patrimoine historique se dégrade et l'Assemblée nationale se prépare à réaliser d'importants travaux, dont le budget doit être voté mercredi 26 juin par le bureau de l'Assemblée pour l'année 2020. Et la note est salée, révèle franceinfo : ils vont coûter 25 millions d'euros, pour réaliser un immense chantier au Palais Bourbon.

En cause, le patrimoine qui commence à se délabrer alors que la dernière rénovation remonte à une trentaine d'années. L'enveloppe la plus importante – 10 millions d'euros – concerne l'hôtel de Broglie, récemment acquis par l'Assemblée pour y transférer des bureaux de députés.

Fuites d'eau sur les peintures historiques

Six millions d'euros seront également alloués à l'hôtel de Lassay. La prestigieuse résidence du président de l'Assemblée accueille chaque année une centaine d'événements, de nombreuses délégations étrangères et 40 000 visiteurs mais il a été victime d'une fuite sur des canalisations en décembre. La fuite a provoqué d'importants dégâts dans un salon, notamment sur des peintures historiques, la tuyauterie et les câblages sont à changer.

Des fuites touchent également la verrière et la toiture de l'hémicycle. "Il pleut parfois sur les députés", sourit une source parlementaire. Montant des travaux : trois millions d'euros et trois semaines de fermeture. Une suspension des débats parlementaires est prévue en juillet 2020.

Et 2020 est aussi l'année au cours de laquelle reviendra au-dessus du perchoir la tapisserie des Gobelins, alors que d'autres restaurations suivront, notamment les plafonds Horace Vernet de la salle des pas perdus et les plafonds Delacroix de la bibliothèque.